ACTUALITÉS

Cadre

Flash Cadres N°777 : Le ton monte et l'exécutif chute !

Du plus pour les salariés
Chez Orange, c’est l’heure des négociations sala-riales annuelles (NAO).
Depuis 3 ans, notre entreprise a retrouvé le che-min de la croissance, un chiffre d’affaires et des bénéfices grandissants. Ces bons chiffres sont le fruit du travail et des sacrifices des salariés qui réclament une meilleure répartition des richesses.
En 2016, 1,6 milliard revenait aux actionnaires alors que seulement 56 millions étaient consacrés aux augmentations. La CGT lance donc une gran-de campagne auprès de tous, avec affiches tracts et pétitions. Cette campagne a pour but de collec-ter les revendications de tous pour les faire porter par nos négociateurs.
Seule une forte implication des salariés permettra des augmentations de salaires significatives pour tous.

Electeurs bafoués
Après d’interminables tergiversations, le bureau du CE IMTW est enfin constitué. Enfin, ce Comité d’Etablissement, pour lequel les salariés ont voté en novembre, est en place.
C’est la CGT qui a permis de débloquer la situa-tion, en acceptant de prendre des responsabilités, pour que le CE puisse fonctionner.
En effet la CFE-CGC a refusé d’entrer au bureau du CE, alors que le siège de trésorier lui revenait de droit !
Détail croustillant pour les électeurs de FO et CFDT : l’heureuse élue au secrétariat du CE, l’est sous l’étiquette CFDT, mais elle avait été élue en novembre sur la liste FO, après avoir fait quelques mandats sous la bannière CFE-CGC !
Contrairement à la CGT, le respect du vote des électeurs n’est pas la priorité de ces organisations syndicales.

En complément…

Lire la suite

Rémunération / Carrière

Augmenter les salaires : la priorité !

Avec plus de 3 Mds€ de bénéfices, la direction continue de réaliser d’importantes économies sur le dos du personnel caractérisées par des suppressions d’emplois, une dégradation des conditions de travail,une baisse du pouvoir d’achat…

Les ordonnances du gouvernement, vont permettre de nouveaux gains tout en organisant la casse du travail. À cela s’ajoutent les importantes aides publiques octroyées à l’entreprise sans aucune contrepartie : 400 M€ de CICE depuis 2013, le CIR et autres cadeaux.

Il est bon de rappeler que depuis 2008, sur les 27 Mds € de bénéfices, Orange en a redistribué 26 Mds € en dividendes.
Et pendant ce temps-là, le pouvoir d’achat n’a cessé de baisser. En 2017, le coût de la vie explose avec notamment l’augmentation de la CSG (+1,7%), du carburant (+ 8,6 %), du gaz de ville (+ 8 %), du tabac (+10%), de l’électricité (+15 %).…
Alors que la direction se félicite des bons résultats financiers de l’entreprise, force est de constater que les salaires sont une nouvelle fois laissés pour compte. Quelle injustice! Le travail fournit par les salariés créé les richesses d’une entreprise, il n’est pas un coût. Nous ne voulons pas que la finance s’accapare le fruit de notre travail.

Nous vous invitons à vous exprimer et à débattre avec vos représentants CGT, pour porter vos  revendications lors cette négociation salariale. Pour être écouté, faites-vous entendre !

Pour cela, la CGT met à votre disposition plusieurs moyens d’expression par le biais d’une pétition, d’une carte d’invitation, des HIS.

Avec la CGT, les salariés sont les acteurs de la négociation salariale!

Lire la suite

Cadre

Flash Cadres N°776 : Vite, exprimons nos attentes !

Salaires à Orange, que voulez-vous ?
Alors que la direction d’Orange se félicite des bons résultats financiers de l’entreprise, force est de constater que les salaires risquent d’être une nou-velle fois laissés pour compte.
Quelle injustice ! Il est inadmissible que la finance s’accapare le fruit de notre travail.
A l’occasion du démarrage des négociations sala-riales à Orange, nous invitons les cadres, et l’en-semble des salariés, à s’exprimer pour porter leurs revendications. Pour être écoutés, faites-vous en-tendre !
Pour cela, la CGT met à votre disposition plusieurs moyens d’expression par le biais d’une pétition, d’une carte d’invitation et bien sûr des Heures d’In-formations Syndicales dans vos services.
Avec la CGT, les salariés sont les acteurs de la négociation salariale !

Egalité pro à Orange
Le dernier accord Egalité Professionnelle signé par la CGT date de 2007. En effet, si la CGT a pesé dans les négociations des accords de 2011 et 2014, nous n’y trouvions pas une position volonta-riste de la direction pour éradiquer, par exemple, les écarts de rémunération Femmes/Hommes. Ce qui s’est révélé vrai puisqu’en 2016 les écarts sala-riaux étaient toujours de 7,9% et les promotions aux postes de cadres supérieures souffraient tou-jours d’un plafond de verre incassable.
Dans ce nouvel accord, La CGT a arraché, entre autres, qu’il y ait, comme en 2007, un budget spé-cifique pour éradiquer les différences salariales, l’engagement de la direction d’atteindre un taux de féminisation des promotions en bande E équiva-lent au taux de féminisation de la bande source Dbis et l’étude de création de crèches sur tous les nouveaux sites.
La CGT a signé l’accord du 29 janvier 2018, une signature synonyme d’exigence !

En complément…

Lire la suite

Égalité professionnelle

Égalité professionnelle : La CGT signe l’accord !

Alors que les négociations étaient très mal parties, et avaient abouti à l’absence de signature du premier projet d’accord, l’unité syndicale a contraint l’entreprise à poursuivre des négociations. Elles ont conduit à des avancées significatives et à la signature de toutes les organisations syndicales représentatives.

Une signature, pas un chèque en blanc !

Le dernier accord Égalité Professionnelle signé par la CGT date du 24 octobre 2007, cela fait plus de 10 ans. Même si la CGT n’était pas signataire, elle a toujours été force de propositions. Ainsi on peut retrouver dans chacun des accords des avancées  » labellisées  » CGT comme :

  • l’obligation, lors des négociations salariales annuelles, d’avoir des budgets dédiés aux écarts salariaux et aux promotions des femmes,
  • l’attribution d’ASA hospitalisation pour un proche sans obligation de nuitée,
  • le remboursement des gardes pour les ascendants et descendants lors des formations,
  • un(e) référent(e) égalité dans chaque établissement secondaire,
  • une étude sur l’opportunité de la mise en place d’une crèche ou toute autre solution de garde sur tous les nouveaux sites,
  • une augmentation du taux de féminisation qui doit passer à 37,5 % (28,3%) en recrutant parmi les CDD (majoritairement des femmes) et les apprenti(e)s déjà présent-e-s et formé(e)s dans l’entreprise.

Des propositions concrètes sur la promotion ont été collectivement portées par toutes les organisations. L’entreprise a refusé de s’engager prétextant qu’aller plus loin était incompatible avec l’application de l’accord emploi et
compétence ! Néanmoins la CGT a obtenu que l’entreprise s’engage à atteindre un taux de féminisation des promotions en Dbis équivalent aux taux de féminisation de la bande source D ainsi que pour la bande E (bande source Dbis).

Pour la CGT, une signature est synonyme d’exigence et de responsabilité. C’est pourquoi elle n’a pas remis un chèque en blanc à la direction mais a déjà annoncé qu’elle ferait en interne un point d’étape dans 18 mois et quelle ne s’interdit rien au cas où la direction ne tiendrait pas ses engagements.

La CGT participera activement à la commission de suivi nationale et à celles au niveau local.

L’égalité professionnelle, nous avons tous et toutes à y gagner !

En complément…

Lire la suite

Cadre

Flash Cadres N°775 : L’espoir

Booster le Haut débit
Un accès internet très haut débit pour tous les foyers Français (5 M d’oubliés) en 2022, le gouver-nent confirmait le plan THD lancé par l’ancien exé-cutif. Aujourd’hui, il n’est plus question que de dé-bloquer 100 M€ pour servir 1,5 M de foyers avec d’autres moyens (le très haut débit à basse vites-se) que la fibre.
Les annonces du gouvernement ne répondent pas aux enjeux du numérique et de l’accès au très haut débit pour tous. Les opérateurs et les GAFA (Google, Apple, Amazon et Facebook) produisent avec un taux de marge supérieur à 30%, autant que les secteurs du luxe et du pétrole. Et les clients devraient payer des impôts à leur place pour obtenir des accès dégradés aux services numériques !
La CGT revendique une appropriation publique du secteur pour investir au niveau des besoins.

Orange brade !
Ce 15 janvier s’est tenue une réunion entre syndi-cats et la direction des entités SCE EQUANT et NRS. Cette multilatérale était sous le signe d’un seul mot d’ordre, la simplification. Le projet est donc l’absorption d’EQUANT France par Orange SA (Direction SCE) et la création d’une filiale OBS, vouée aux services, intégrant toutes les filiales NRS.
La CGT regrette que toutes les filiales n’aient pas été intégrées à Orange SA et craint que la nouvel-le SA OBS grignote à terme l’activité et les emplois du marché entreprise.
La CGT a demandé des négociations d’intégration au mieux disant pour tous les salariés et a revendi-qué à nouveau la ré-internalisation de toute la sous-traitance, activités et emplois. Quoi de mieux pour simplifier ?

En complément…

Lire la suite

PUBLICATIONS

C'est @ nous

n°27 Janvier 2019

Augmenter les salaires : la priorité

La préoccupation grandissante d’une majorité de la population est simplement de savoir comment boucler les fins de mois et de pouvoir se projeter dans l’avenir. C’est ce qu’expriment depuis plusieurs semaines les milliers de manifestants qui
demandent des réponses urgentes aux exigences sociales qui sont posées. Cette mobilisation populaire n’est que la conséquence de la politique d’un gouvernement qui, depuis le début de la mandature, consiste à précariser les salariés et à prendre l’argent dans les poches des plus fragiles (retraité-e-s, familles modestes, jeunes,…) pour le donner aux plus riches : suppression de l’exit tax, suppression de l’ISF (4 milliards)… Pour le patronat, les cadeaux fiscaux ne manquent pas non plus : le remboursement du CICE (Crédit d’Impôt pour la Compétitivité et l’Emploi) prévue pour 2018 et la baisse des cotisations décidée pour 2019 pour les grandes entreprises s’élèvent à 40 milliards d’euros, sans aucune contrepartie attendue. Autant en moins pour les caisses de solidarité et les finances publiques !
En 2018, La France a atteint le 2e r ang m ondial e n t ermes d e niveau de dividendes versés aux actionnaires. Chez Orange, 2 milliards d’euros de dividendes leur sont versés chaque année, au détriment de l’augmentation des salaires, de la réduction du temps de travail, de l’emploi, de la ré-internalisation des activités et de leurs emplois attachés, des investissements dans la Recherche et le Développement (dont le déploiement de la fibre). En 2018, les actionnaires ont vu leur niveau des dividendes croitre de 7% et les salaires des hauts dirigeants ont progressé de plus de 2,5%. Quand les choix de la direction d’Orange s’alimentent de la pingrerie patronale et de l’accaparation des richesses par les actionnaires, il est difficile d’envisager autre chose que des concertations stériles, qu’un accord ARCQ sans reconnaissance ni qualification, qu’une négociation sur les salaires sans argent ni négociation réelle, qu’une GPEC sans emploi !…
Pour la CGT, la question du pouvoir d’achat est beaucoup plus large que la baisse des taxes sur les carburants. Les salaires, les désengagements de l’État avec ses conséquences sur le service public et une meilleure répartition des richesses, voilà le fond du sujet ! C’est d’ailleurs pour porter ces revendications que la CGT s’est mobilisée ces derniers mois avec les salariés, retraités et privés d’emploi. Cher-e-s collègues d’Orange, si vous souhaitez vraiment une amélioration de votre pouvoir d’achat et de vos conditions de travail, ne laissez pas la direction choisir pour vous ! La CGT vient de lancer une campagne de consultation sur les salaires. Exprimez vos attentes et vos besoins à travers cette consultation afin que la CGT  porte vos revendications et exige l’ouverture immédiate de négociations sur les salaires pour gagner des avancées pour toute- s les salariés.

Autres publications 

VIDÉOS

Salaire Merci Patron

Alors que les négociations salariales vont bientôt s'ouvrir, Orange nous offre des tee-shirts en guise de reconnaissance mais nous ce que l'on veut ce sont des augmentations de salaire ! #NAO2019OrangeCGT

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange