ACTUALITÉS Les infos du CCUES Orange

Les infos du CCUES Orange

CCUES des 4 et 5 juillet

Emplois : passer de 7000 à 8000 recrutements c’est nécessaire et possible tout de suite !

Explore 2020, c’est déjà 1,7 milliard d’économies fin 2016, sur les 3 milliards prévus d’ici 2018. Cela se traduit par le non remplacement des départs à la retraite, le recours à la sous-traitance qui engendre du dumping social, la réorganisation du travail avec la mutualisation, la poly compétence, l’optimisation du parc immobilier, la concentration des activités sur les grandes métropoles, et une productivité en hausse.
La GPEC colle donc totalement à ce plan d’économie. Au lieu de l’évaluation de l’activité globale prévisible pour répondre aux besoins des clients, seule est réalisée l’estimation de la force au travail interne et externe nécessaire pour la partie de l’activité que la direction a décidé de traiter .
La direction table sur une baisse des appels de 18% en 2017 et 33% en 2020, 12% par an côté boutiques. Ces prévisions sont réalisées à partir de SVI qui ne permet pas d’avoir toujours une réponse, par la digitalisation à marche forcée, par la fermeture des boutiques de proximité etc… laissant de côté toute une partie de la clientèle. Par le passé ces prévisions de baisse d’activité se sont avérées erronées, et l’appel aux heures supplémentaires représentent plus de 400 ETPCDI chaque année.
Côté emploi au niveau de l’UES entre 2016 et 2021 c’est -17 170 ETPCDI soit -23%. Les domaines les plus touchés sont l’intervention avec -35% et la relation clients GP avec -30%.
Les nouvelles règles (décision ARCEP) remettent en cause le traitement du client de bout en bout. En effet pour la partie cuivre Orange a l’obligation de séparer la partie technique de la partie commerciale pour être à égalité avec les autres opérateurs.
Pour le marché Entreprise, PRO et PME aujourd’hui et peut-être grand public demain, c’est un grand changement dans la façon de travailler. Pour autant dans la GPEC nous ne voyons rien à ce sujet.
La CGT déplore aussi que la direction d’IMT se concentre sur la recherche opérationnelle au détriment de la recherche fondamentale qui pourtant était un fleuron de l’entreprise, reconnue mondialement.
La GPEC 2016/2018 prévoyait une fourchette de l’écart des besoins entre 6 000 et 8 000 EPTCDI pour l’UES. Sous la pression et notamment celle de la CGT, la direction est passée de 6000 à 7000 recrutements pour le groupe.
Aujourd’hui, vu les chiffres exposés dans cette GPEC, les éléments non pris en compte, l’activité qui baisse moins vite que la baisse des effectifs, la CGT estime que le compte n’y est pas.
La CGT demande le recrutement à minima de 1 000 CDI supplémentaires d’ici à 2018.

À l’ordre du jour ce mois-ci :

  • Valeur ajoutée et productivité : Réclamons notre dû !
  • Fermeture du 12 et externalisation des activités.
  • Peche : prise en charge client exemplaire. Ça vous parle ?
  • Santé et prévention : danger !

En complément…

Lire la suite

Les infos du CCUES Orange

CCUES des 11 et 12 avril

Réseau de distribution : les élus rendent un avis négatif

Déclaration des élus
Après plusieurs passages dans cette instance, force est de constater pour les élué-e-s du CCUES que la direction ne fournit pas d’informations loyales quant à la feuille de route nationale du maillage des boutiques.
Tout au long des séances plénières il ressort que la Direction soutient que les décisions sont prisent uniquement au niveau de chaque DO. Par conséquent les élus du CCUES demandent que la Direction d’Orange France fasse le nécessaire pour que chaque DO informe et consulte les élus sur le Plan Schéma Directeur de la Distribution Physique avec tous les éléments nécessaires afin d’en estimer l’impact. Ils demandent que soient intégrées dans ces présentations toutes les informations économiques et sociales des fermetures, créations, transferts vers la GDT et de transformations de certaines boutiques en SmartStore, y compris pour les années 2018 et 2019.
En outre les dossiers devront donner un éclairage sur le maillage du territoire qui intègre la future activité bancaire d’Orange en termes d’emploi, de formation, de rétribution et de reconnaissance des qualifications acquises. Dans ces conditions, L’ensemble des élu-es réuni-es ce jour ne peuvent que rendre un avis négatif à la stratégie menée par l’entreprise sur sa politique du réseau des boutiques.

UAT: les élus quittent la séance

Déclaration des élus
Dans plusieurs UAT des processus similaires sont en cours  comme sur l’UAT GSO où une expertise CHSCT est demandée. Pour cet UAT c’est un procédé visant à éviter aussi les réitérations d’appels clients. Tout cela se déroulant dans un moment où le manque criant d’effectifs allonge la file d’attente et éloigne nos clients de la fameuse expérience client incomparable . En qualité que Secrétaire du CCUES je vous ai fait parvenir un courrier au nom de tous les élu-es dénonçant ce dossier « pilote » ; indiquant qu’aborder le point avec cet intitulé ne respectait pas les prérogatives de cette instance et demandant une présentation ultérieure en information/consultation, préalable nécessaire à toute extension sur l’ensemble des UAT.
A ce jour nous sommes au regret de constater que vous n’avez pas jugé utile de répondre aux élus, ce qui au-delà de la forme, laisse supposer un maintien pour la Direction du point en l’état.
Dans ces conditions, vous comprendrez qu’il ne peut nous être possible de cautionner ce dysfonctionnement et vous informons donc de notre départ collectif de la salle et vous réitérons notre demande de retour devant nous avec un dossier digne de ce nom et respectant les procédures quand à votre volonté de modifier l’organisation des UAT.

Lire la suite

Les infos du CCUES Orange

Nouveau siège d’orange : il ne suffit pas de passer le pont

Les élus du CCUES sont informés et consultés sur le dossier de prise à bail d’un immeuble à Issy-les-Moulineaux pour 2020, en vue de regrouper les équipes sièges d’ODS, d’Alleray, Jobbe Duval et Orange Campus (dossier Bridge). Le site d’Alleray serait conservé pour  accueillir de nouveaux arrivants…  Hors fonctions « Siège », l’affectation d’autres équipes entre «  Bridge » et Alleray 1 n’est pas déterminée à ce jour.

Toujours des économies
Pour la CGT l’essentiel de la décision réside avant tout dans la réalisation d’économie.  Evidemment  cette opération permettrait  de rassembler pour partie des équipes qui travaillent ensemble et sont sur des sites éloignés. Mais tout étant loin d’être défini à ce jour nous ne savons pas ce que sera la réalité des déménagements à venir. La direction affirme que du point de vue des transports ce sera l’idéal.  Pourtant ce sont plus de 2000 personnes qui seront amenées à grossir les rangs des usagers du RER C ou du tram. Aux heures de pointe (même sur des plages élargies) ce ne sera pas sans conséquences sur des transports déjà saturés et souvent en panne.  Enfin  à peine habitués à leur bâtiment, pour certains refaits à neuf comme Alleray ou Jobbe Duval, les salariés vont déménager. Et pour ODS à peine arrivés les salariés vont repartir !

Déménagements et réorganisations,  ca va ensemble !
En IDF la DO annonce d’ici 2020 le transfert des sites parisiens vers la banlieue. Orange met en œuvre de grands projets immobiliers qui visent à regrouper sur de gros sites les salariés parisiens. C’est en lien avec le grand Paris et l’objectif de faire des économies d’échelle. A chaque fois ces changements touchent chaque salarié et provoquent in fine une insatisfaction qui se traduit souvent par une augmentation du télétravail. Au bout du bout au nombre de postes occupés fait on de réelles économies ? En outre la direction en profite pour faire passer des projets de réorganisations.  Au final Orange n’aura plus aucun service dans Paris hormis quelques boutiques. Pour la CGT ces centralisations ne concourent pas au développement d’Orange puisqu’elles accompagnent la baisse des emplois et la sous traitance des activités.

En complément…

Lire la suite

Les infos du CCUES Orange

CCUES des 14 et 15 février : Les dossiers d’actualité

PVC et…. insatisfaction salariale

La direction propose une nouvelle PVC pour le grand public testée en 2016.
5% des testeurs en AD et 10 en SCO seraient satisfaits de la nouvelle PVC. Ce n’est pas le constat dans les TGB où elle a fait baisser les gains.
Nous ne pouvons pas vérifier les résultats de la direction et regrettons une nouvelle fois que l’accord sur les expérimentations n’ait pas été appliqué pour tester cette nouvelle PVC.
La mise en oeuvre se fera à partir de juillet, et la progressivité des SAM en 2018.
Pour la CGT cette PVC comble la faiblesse des salaires. L’idéal serait de gagner son intégration au salaire.
Enfin à l’heure où s’ouvre les négociations salariales il serait juste qu’à minima le pourcentage des augmentations générales soit équivalent à celui de l’augmentation du dividende.
Quel souffle pour nos salaires et notre pouvoir d’achat!

Boutiques, la pression monte !

Lors de l ‘action du 31 décembre seule la CGT dénonçait la volonté de la direction de fermer des boutiques. En janvier c’était à l’ordre du jour de nombreux CE de DO.
Dans ces CE les élus ont voté des résolutions pour demander le report des points concernant ces fermetures de boutiques après que les élus du CCUES aient été consultés sur le PSD Boutiques.
Tous les élus, sauf ceux de la CFTC, ont quitté les séances. Alors que la direction avait refusé cette demande aux élus du CCUES en janvier, la direction annonce une information consultation sur la politique de l’évolution relation client dans les boutiques. Dont acte! Mais pour la CGT la meilleure relation client demeure celle de la proximité, ce que la direction combat avec les fermetures de boutiques et la centralisation.

118712 : NON à l’externalisation

La direction entend sous traiter totalement l’activité des 12 au prétexte de la baisse d’activité et du CA. « Quand on veut tuer son chien on l’accuse d’avoir la rage! ».
la direction ne donne aucun élément sur le coût de la sous-traitance, encore moins sur les tarifs prohibitifs pratiqués par ce service. Les salariés veulent le maintien et développement de leur activité. C’est ce que demandent les personnels du 12 et du SCO de Quimper: la CGT a remis leur pétition à la direction.
Une solution alternative à la fermeture doit être trouvée. Ce service peut être rendu attractif en revenant à un numéro d’appel plus simple (12 au lieu de 118712), moins cher.
Pour la CGT ce dossier peut rapidement préfigurer une autre réorganisation entre SCO/UAT. Ne laissons pas la direction détruire nos emplois.

En complément…

Lire la suite

Les infos du CCUES Orange

CCUES des 13 et 14 décembre 2016

Les élus CGT du CCUES vous souhaitent une bonne année 2017.
L’année 2016 se termine sur de gros dossiers (le domaine de l’intervention, le numérique) et la question de l’emploi demeure cruciale pour pouvoir bien travailler au sein d’orange.

La CGT, ses élus et mandatés sont convaincus que nous pouvons encore gagner des emplois supplémentaires en ce début d’année 2017pour passer rapidement de 7000 à 8000 recrutements sur 3 ans, si nous agissons tous ensemble.

Pour aborder 2017 dans les meilleures conditions les élus CGT du CCUES vous appellent a prendre part à l’activité dans les instances représentatives des personnels et à rejoindre la CGT.

Ensemble nous sommes plus forts !

À l’ordre du jour ce mois-ci :

  • Bilan domaine de l’intervention
  • Bilan emploi
  • Bilan formation
  • Accord Numérique
  • Résolutions
Lire la suite

PUBLICATIONS

C'est @ nous

n°23 Juillet/Août 2017

Non aux ordonnances Macron !
Non à la casse du Code du travail.

Après la mobilisation du 27 juin 2017, la CGT vous donne rendez vous le 12 septembre ! À l’appel des syndicats CGT, FO, Solidaires, Unef et FSU, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées près de l’Assemblée Nationale et dans toute la France, le 27 juin 2017, jour de rentrée des nouveaux députés. Durant tout l’été, la CGT va aller à la rencontre des salariés pour donner les informations en notre possession et expliquer les dangers de cette loi (voir ci-dessous). Elle créera toutes les conditions pour que s’ouvre une véritable négociation à partir de ses propositions d’un Code du Travail du 21e siècle et de celles remises à la ministre du Travail le 3 juin, résolument tournées vers un nouveau progrès social pour les salariés. Dès aujourd’hui, la CGT invite tous les salariés à se mobiliser, le 12 septembre, dans l’action et la grève.

Autres publications 

VIDÉOS

Élections CE/DP/CA à Orange

Trois questions à Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, en visite à Orange Garden - Châtillon, où il a pu échanger avec les salariés sur l'actualité et l'entreprise.

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange