ÉTABLISSEMENT DO Est

CR CE DO Est de février 2018

 

Dans toutes les unités, l’externalisation des activités augmente de façon significative. La CGT dénonce cette évolution, qui conduit à la perte de nombreuses compétences, de la maitrise de l’activité, et souvent de la qualité de service offerte à nos clients. Elle se fait aussi au détriment de la qualité des emplois, des conditions de travail et des salaires car les employés de ces sociétés sont bien loin des standards que nous avons su imposer dans notre entreprise. France Télécom était une référence en termes de technologie et nos clients nous considéraient comme l’entreprise experte sur les réseaux. Avec les crises qui s’enchainent, en particulier sur le BtoB, Orange démontre sa perte de fiabilité et de crédibilité, car sa priorité consiste à surtout faire du cash au bénéfice des actionnaires. Pour la CGT l’aspect humain doit rimer avec proximité. Proximité des collègues, en nombre suffisant pour assurer une activité de qualité. Proximité de l’encadrement. Proximité de vos représentants du personnel. La CGT cherche désespérément cette proximité, avec l’annonce de périmètres CHSCT à taille inhumaine et du rapprochement, pour ne pas dire fusion, des 2 UI en une unité à la maille de la DO, comprenant 2700 salariés répartis sur 14 départements. Nous nous sentons bien seul à défendre la proximité au CE de la DO Est !

Veuillez trouver notre dernier compte rendu CE de la DO Est pour le mois de février 2018.

Au sommaire :

  • Unités d’Interventions p1
  • #BALANCE TON AD Fermeture Dôle et Remiremont  p2
  • Vers la fin des CHSCT de proximité p2

Eb vous souhaitant une bonne lecture

En complément…

Lire la suite

Journal des élus CGT CE DO Est septembre 2018

Édito:

La CGT se réjouit des recrutements CDI dans le cadre du Crash Program tant côté Direction Entreprise France que côté Intervention. Ils interviennent cependant avec, au minimum, une bonne année de retard. La situation serait moins dégradée si
Orange n’avait pas attendu de voir là où cela faisait mal pour saupoudrer quelques nouveaux emplois. Côté DO Est, la CGT souhaite savoir où en sont les recrutements annoncés de RAC et de Chargés d’Affaires ? Les salariés s’inquiètent de plus en plus face à l’incapacité de l’entreprise à proposer des solutions efficaces. Les chantiers et les plans d’action se multiplient, mais rien ne semble avancer concrètement pour les collègues, impuissants et désemparés face aux clients.
La CGT a dénoncé le recours de plus en plus important à la sous-traitance, tant au niveau de la saisie des commandes, que de leur pilotage ou de leur réalisation sur le terrain. La CGT s’inquiète de la perte de maitrise de pans entiers de l’activité et des compétences associées. Jusqu’où l’entreprise est-elle prête à sacrifier sa qualité de service ? Il est temps de réagir face aux nombreuses alertes faites par les élus CGT et au constat désastreux du niveau de stress remonté par les acteurs du SST.

Ce mois-ci au sommaire du Journal d’Infos des élus CGT du CE de la DO Est :

  • KDO de Noël p1 et 2
  • BILAN 2017 – Cadres Executifs Autonomes p2
  • UFR Activité «Encaisseur» VILLERS LES NANCY p2
  • UAT NE – Modification horaires d’ouverture Plateau Pro Metz p2
Lire la suite

CR CE DO Est du mois d'août 2018

Bienvenue pour votre nouveau compte rendu du CE de la DO Est d’août 2018.

Déclaration préalable CGT au CE de la Direction Orange Est concernant l’UAT NE et plus particulièrement les modifications d’horaires d’ouverture du plateau AT PRO de Metz : Le 6 juin 2018, le CHSCT de l’UAT NE vote à l’unanimité la résolution suivante : « Concernant le projet d’adéquation flux/horaire du plateau AT Pro de Metz, les membres du CHSCT estiment nécessaire l’ouverture de négociation pour ce projet avec les délégués syndicaux. Ils demandent donc la suspension du calendrier prévisionnel communiqué lors de ce CHSCT jusqu’à l’issue de cette négociation. » Toute modification d’horaire collectif doit faire l’objet d’un processus d’Information/consultation du CE. Si la Direction de l’UAT souhaite abandonner les HAC, elle doit d’abord dénoncer l’accord OARTT. Conformément à cette résolution votée et dans le respect d’un véritable dialogue social y mêlant tous les acteurs concernés, la CGT réitère sa demande d’ouverture de négociation rapidement sur ce sujet et le respect de toutes les instances.

Au sommaire ce mois-ci :

  • Ouvertures exceptionnelles des boutiques p1
  • Activités T2 DO Est p2
  • Aide à la Rentrée Scolaire p2
  • Bilan Handicap 2017 p2
  • Bilan Heures Supp p2

En complément…

Lire la suite

CR CE DO Est de juillet 2018

Bienvenue pour voter compte rendu CE du mois de Juillet 2018.

Dans notre déclaration préalable, nous avons mis l’accent sur la nécessaire préservation des emplois, les excellents résultats pouvant le permettre aisément. Nous avons dénoncé l’appel massif à la sous-traitance et le reversement d’un montant de 2,5 milliards d’euros aux actionnaires. Nous avons dénoncé l’échec des NAO, l’absence de visibilité sur l’évolution de l’emploi (GPEC) et la perte des savoirs. Nous avons alerté l’entreprise sur la recrudescence des situations de risques psychosociaux liés aux non remplacement des nombreux départs, entrainant des organisations de travail instables avec des évolutions trop rapides et non maîtrisées. Nous avons dénoncé la volonté de passage du management en mode startup, inadapté à la taille, à la sociologie, et à la moyenne d’âge de notre entreprise. Pour finir, nous avons souligné l’enlisement de l’accord sur la reconnaissance des compétences (ARQC) qui 1 an après sa signature peine à se mettre en place. Une situation qui génèrera un risque d’iniquité selon les métiers, les unités et l’année de mise en œuvre effective de l’accord.

Ce mois-ci au sommaire :

  • SDIT Nancy Projet Immobilier p1
  • UI – DIOCEOpérations complexeset Pilotage Entreprise p2
  • UI – Supply Chain Evolution de la chaine d’approvisionnement p2
  • Bilan Egalité pro 2017 p2

En complément…

Lire la suite

Maintien du site de Pontarlier UAT grâce à la CGT !

Sur la DO Est, grâce à la ténacité de la CGT (élus CE, DS d’UAT et OWF, DS DO, syndicat départemental, militants, élus et mandatés locaux), les 4 salariés du site de Pontarlier sont maintenus sur leur site.

La direction voulait les envoyer travailler sur le site de Besançon qui est à 1H de route aller. C’est la récompense de plusieurs mois d’investissement, de luttes ( pétition, préavis locaux, interpellation d’élus et du ministre) qui ont permis le maintien de l’emploi sur le site de Pontarlier.

Lire notre tract

Lire la suite