ÉTABLISSEMENT IMTW

CE IMTW : les projets immobiliers en question !

Au menu de réjouissances du CE IMTW de ce mois de mars, viennent en avant les projets immobiliers.

Alors que l’affaire du « C3 » à Rennes, fait éclater au grand jour l’escroquerie du simulacre de dialogue social, deux nouveaux projets sont présentés à vos élus au CE, un pour Lille, et l’autre pour Lannion. Notre bulletin s’en fait donc largement l’écho.

La question est très importante, d’autant qu’elle formate pour l’avenir toute une « nouvelle » conception des rapports au travail, et des relations entre employeurs et salariés. En particulier, la déshumanisation avec l’entrée en danse des « Flesk Desks » est très inquiétante.

Il est aussi question du « Plan de la Stratégie d’Innovation » (PSI), et de l’évolution de l’emploi à IMTW, lequel continue à régresser à périmètre constant.

Ah si ! Bonne nouvelle, au moins un salarié à surperformé la revendication de la CGT d’augmenter de 5% la part fixe des salaires. Il s’agit de notre PDG. Dommage qu’il ait oublié l’écrasante majorité de ses « collaborateurs » !

 

Lire la suite

Orange Wholesale France : la sécurité en question

Suite à de nombreuses intrusions et vols sur le site Paris Provence en février et mars 2018, la CGT et SUD ont déclenché un CHSCT extraordinaire conformément à l’article L4614-10 du code du travail. L’intervention syndicale a donc permis de restaurer un service de gardiennage, qui avait été supprimé il y a quelques années par souci d’économies. Il ne s’agit pas seulement de la sécurité  des biens et des matériels, mais aussi de la sécurité des personnes. Notre sécurité est un droit !

Rappel du contexte : Afin de faire des économies la direction d’Orange a considéré que le gardiennage des sites n’est plus au cœur des métiers et de ce fait, supprime des emplois dans cette activité en conséquence il est aisé de rentrer et sortir des sites, exemple à OWF :

  • Limoges, intrusion et vol
  • Paris Bonne Nouvelle, 2 intrusions et vols
  • Paris Provence 2 intrusions et vols (20 PC) avec de lourdes dégradations (fenêtres et portes)

A ce jour aucun agent n’a subi de violence mais jusqu’ à quand ? Lors du CHSCT en date du 15 mars 2018 la Direction d’OWF s’engage sur :
1. Faire un audit sur la sécurité des sites de Paris Bonne Nouvelle et Paris Provence
2. Permanence d’un gardien 24h/24 pour 1 semaine à Paris Provence
3. Extension du gardiennage jusqu’à 21h à Paris Provence

Par ailleurs la direction d’OWF nous a expliqué ses difficultés à faire respecter les horaire d’agents travaillant à 6h ou jusqu’à 23h !!! Pour la CGT, nous avons affirmé que nous ne souhaitons aucune sanction mais juste un rappel à l’ordre
afin de faire respecter les règles en vigueur (le règlement intérieur, le code du travail, la CCNT et le statut AFO) dans l’intérêt de l’agent mais aussi qu’ il y va de la responsabilité de l’entreprise. En outre la CGT a soulevé lors du CHSCT, 2 évènements identiques pour lesquels vraisemblablement la Direction de Paris Bonne Nouvelle n’a tiré aucun enseignement. Il était question de 2 inondations intervenues le week-end, qui a été stoppé que le lundi matin.
En conséquence pour la CGT nous avons revendiqué lors du CHSCT un service de gardiennage 24h/24 et 7j/7 afin de préserver les biens et les personnes, donc affaire à suivre !

En complément…

Lire la suite

Orange Wholesale France : ADV en crise !

Lors du CHSCT OWF Paris Lille Massy en date du 14/02/2018 il a été abordé la crise de la qualité service. La direction d’OWF a explicité la nature de la crise liée à compliance

Support cuivre : Difficulté à donner des dates et des informations aux opérateurs. Résultat : un comité de pilotage est instauré au niveau de DEF tous les 15 jours avec OWF et les DO pour résoudre les problèmes !

Support optique : Plan de crise en cours suite alternance de sortie de crise et puis rechute (UPR OUEST). Constat qu’il faut embaucher afin d’assurer la construction des lignes

Côté Arcep, à ce jour, 2 enquêtes sont en cours :

  1. Non-discrimination sur la fibre
  2. Qualité de service, dégroupage entreprise

La CGT procède alors à une analyse causale des dysfonctionnements, et la propose en CHSCT.

La Direction oscille entre le refus de voir la réalité en face, et la tentation de faire porter le « chapeau » à d’autres, même si la gravité de la situation l’oblige à déplorer le manque de « moyens humains ».

Pour en savoir davantage, lisez notre tract d’information …

En complément…

Lire la suite

Bulletin des élu(e)s CGT au CE IMTW

  • Un conflit sérieux entre Direction IMTW et les salariés des ORANGE LABS de Rennes sur un projet immobilier très controversé, et avec une pétition signée en moins d’une semaine par la majorité de nos collègues.
  • Un nouveau – un de plus – projet de réorganisation à ORANGE LABS NETWORKS (OLN). C’est le sixième en seulement 3 ans !
  • La restitution par Caroline De Haas de l’étude sur l’évolution des carrières, enquête lancée par la Commission Egalité Professionnelle de vote CE IMTW.
  • Les CHSCT auxquels la Direction IMTW ne donne pas les moyens de travailler sérieusement, en ne prenant pas en compte la nécessité de la proximité entre instances et salariés, et en favorisant une répartition inéquitable entre CHSCT au détriment des « petits sites » de province.
  • Quelques premières décisions votées concernant les prestations pour les « Activités Sociales et Culturelles » (ASC)

Pour en savoir un peu plus, téléchargez et lisez notre tract …

En complément…

Lire la suite

Bulletin des élu(e)s CGT au CE IMTW

Le bulletin de janvier de nos élu(e)s CGT au CE IMTW nous apprend que, après d’interminables tergiversations, le bureau du CE est enfin constitué. Enfin, ce Comité d’Etablissement, pour lequel vous avez voté en novembre, va pouvoir commencer à fonctionner.

C’est la CGT qui a permis de débloquer la situation, en acceptant de prendre des responsabilités, bien au delà de ce que permettait le vote des électeurs.

Scandaleux : la CFE-CGC refuse d’entrer au bureau du CE, alors que le siège de trésorier lui revenait de droit !

Croustillant : l’heureuse élue au secrétariat du CE, l’est sous l’étiquette CFDT, mais elle avait été élue en novembre sur la liste FO, après avoir fait quelques mandats sous la bannière CFE-CGC ! A son tableau de chasse, il lui manque encore les cartes CFTC, SUD … et CGT !

Lors de cette séance du CE de janvier, il a été également question du projet immobilier « C3 » à Rennes-Cesson qui entre dans sa phase de « micro zonning ». La Direction de projet est sourde aux demandes des salariés, comme à celles de leurs managers.

Téléchargez notre tract pour en savoir davantage …

Lire la suite