ÉTABLISSEMENT IMTW

Bulletin des élu(e)s CGT au CE IMTW

  • Un conflit sérieux entre Direction IMTW et les salariés des ORANGE LABS de Rennes sur un projet immobilier très controversé, et avec une pétition signée en moins d’une semaine par la majorité de nos collègues.
  • Un nouveau – un de plus – projet de réorganisation à ORANGE LABS NETWORKS (OLN). C’est le sixième en seulement 3 ans !
  • La restitution par Caroline De Haas de l’étude sur l’évolution des carrières, enquête lancée par la Commission Egalité Professionnelle de vote CE IMTW.
  • Les CHSCT auxquels la Direction IMTW ne donne pas les moyens de travailler sérieusement, en ne prenant pas en compte la nécessité de la proximité entre instances et salariés, et en favorisant une répartition inéquitable entre CHSCT au détriment des « petits sites » de province.
  • Quelques premières décisions votées concernant les prestations pour les « Activités Sociales et Culturelles » (ASC)

Pour en savoir un peu plus, téléchargez et lisez notre tract …

En complément…

Lire la suite

Bulletin des élu(e)s CGT au CE IMTW

Le bulletin de janvier de nos élu(e)s CGT au CE IMTW nous apprend que, après d’interminables tergiversations, le bureau du CE est enfin constitué. Enfin, ce Comité d’Etablissement, pour lequel vous avez voté en novembre, va pouvoir commencer à fonctionner.

C’est la CGT qui a permis de débloquer la situation, en acceptant de prendre des responsabilités, bien au delà de ce que permettait le vote des électeurs.

Scandaleux : la CFE-CGC refuse d’entrer au bureau du CE, alors que le siège de trésorier lui revenait de droit !

Croustillant : l’heureuse élue au secrétariat du CE, l’est sous l’étiquette CFDT, mais elle avait été élue en novembre sur la liste FO, après avoir fait quelques mandats sous la bannière CFE-CGC ! A son tableau de chasse, il lui manque encore les cartes CFTC, SUD … et CGT !

Lors de cette séance du CE de janvier, il a été également question du projet immobilier « C3 » à Rennes-Cesson qui entre dans sa phase de « micro zonning ». La Direction de projet est sourde aux demandes des salariés, comme à celles de leurs managers.

Téléchargez notre tract pour en savoir davantage …

Lire la suite

Le Secrétaire Général de la CGT à Orange Garden

Salariés d’Orange Garden, venez débattre avec Philippe Martinez, Secrétaire Général de la CGT, mardi 10 octobre de 10h à 12h salle Giant 100 – bâtiment 3B – 2ème étage (amphithéâtre).

Lors de cette rencontre, nous vous proposons d’échanger sur les thèmes suivants :

  • La loi travail (les ordonnances)
  • L’innovation, le numérique…
  • Les enjeux industriels

Le débat sera précédé d’un petit déjeuner à partir de 9h.

N’hésitez pas, venez nombreux !

En complément…

Lire la suite

Pourquoi voter CGT est important ?

Dès 2017, menace lourde de conséquence : si une organisation n’atteint pas les 10% lors des élections CE, ses moyens d’action disparaissent.
Dès 2018, sans la CGT, la loi travail, appliquée à Orange, permettrait de faciliter les licenciements, d’augmenter le temps de travail et de baisser les salaires. La CGT revendique son abrogation.
Dès 2019, la Direction d’Orange pourrait intensifier les suppressions d’emploi (550 prévues à IMTW), en ayant recours à des licenciements secs de contractuels mais aussi de fonctionnaires (code du travail L5424-1).
La CGT revendique le maintien de l’emploi et une embauche pour chaque départ.

Nous organisons les mobilisations pour faire reculer la Direction sur ses décisions nocives.
Nous utilisons toutes les instances de représentation pour faire valoir les intérêts des salariés.
Une CGT forte, c’est l’assurance que l’intérêt des salariés sera défendu devant la Direction.
Une CGT forte, c’est un contre-pouvoir que la Direction est obligée de prendre en compte.

Les élus CGT sont des collègues à qui vous confiez le mandat de vous représenter. Ils vous défendent et portent les valeurs de solidarité et de progrès social de la CGT. Ils défendent la pérennité et le développement des emplois, des activités et des métiers sur tous les sites.
Les élus CGT veillent à l’amélioration des conditions de travail et à la préservation de la santé au travail.
Les élus CGT revendiquent une meilleure articulation entre la vie privée et la vie professionnelle pour tous, ainsi que des rémunérations et promotions égales pour les femmes et les hommes.
Les élus CGT agissent pour que l’emploi redevienne une priorité, notamment en direction des jeunes. Ils combattent les externalisations, les suppressions d’emplois, ainsi que les discriminations.
Les élus CGT construisent avec les salariés des propositions alternatives, sans se limiter au seul accompagnement de projets néfastes de la Direction.

Pour toutes ces raisons votre vote en novembre 2017 est décisif.

Il conditionne la représentativité des syndicats qui vous défendront

pendant 3 ans !

 

En complément…

Lire la suite

Pour une autre reconnaissance des métiers de l'intégration, la validation, la qualification et la métrologie

Dans le cadre de la mise en oeuvre de l’accord Reconnaissance des Compétences et Qualifications, c’est au sein du Comité Technique d’Evolution des Métiers que les filières Métiers ont en charge de simplifier le référentiel Métiers et de définir les niveaux de compétences de ces nouveaux métiers qui permettront les attributions des Mesures Emploi Compétences (MEC) et promotions.

Le 1er chantier national concerne le métier d’Intégrateur qualifieur valideur métrologue et l’entreprise utilise l’accord Reconnaissance comme une opportunité pour durcir les conditions d’accès à la promotion et tirer la reconnaissance vers le bas !

A ce jour, les propositions de la filière métier :

Positionnement du métier d’Intégrateur en D-bis et E pour les compétences élargies (contenu non encore défini) et passage de 6 métiers (Intégrateur Réseaux, Intégrateur Services, Intégrateur d’application, Qualifieur, Qualifieur Assembleur de PFS, Métrologue) en 2 métiers : Intégrateur Testeur et Intégrateur de Solutions.
Évolution possible vers un métier de chef de projet en bande F (contenu non encore défini)

Pour la CGT, le compte n’y est pas ! Au lieu de 6 métiers, Orange simplifie en 2 métiers « fourre-tout » qui font table rase des spécificités de chaque métier d’aujourd’hui. Les propositions de l’entreprise sont bien loin de répondre aux attentes des salariés en terme de reconnaissance et d’évolutions de carrières.

La CGT propose au personnel de signer une pétition en vue d’exiger :

  • L’ouverture d’une négociation nationale et locale sur l’étude des métiers d’Intégrateur.
  • Le positionnement des métiers d’Intégrateurs en E et F vu l’importante évolution et complexification des métiers ces 10 dernières années.
  • Une reconnaissance collective pour tous compte-tenu des efforts passés et demandés et la mise en place d’une reconnaissance collective systématique à chaque évolution du métier.
  • L’application de l’article 1.3 de l’accord avec passage en E de tous les salariés Intégrateur, Qualifieur, Métrologue qui n’ont pas bénéficié d’une promotion depuis plus de 10 ans.
  • La reconnaissance des formations qualifiantes.
  • Le doublement du salaire garanti sur une carrière et la reconnaissance de l’ancienneté.

En complément…

Lire la suite