ACTUALITÉS Les infos du CA

Les infos du CA

Mobilisons-nous le 12 septembre

Édito

Le 12 septembre, grève et manifestations contre la casse du code du travail et une nouvelle régression sociale.

Sécuriser les employeurs en précarisant les travailleurs : Socialement injuste et économiquement inefficace.
Pour preuve la publication des résultats des entreprises du CAC40
de 2016.

Leurs bénéfices ont bondi de 32,6%, à 75,8 milliards d’euros, tandis qu’elles ont accéléré « la baisse des coûts » : salaire, emploi…
Ces bénéfices sont partis pour l’essentiel en dividendes pour alimenter la spéculation.
Le gouvernement veut par ordonnance décliner un code du travail entreprise par entreprise, affaiblir les branches, tuer le CDI avec le CDI chantier/projet , fusionner les CHSCT, DP, CE, « barêmiser » les indemnités prud’homales …
Cela induira du dumping social, renforcera le lien de subordination à l’entreprise et affaiblira les salariés.

Ne laissez pas se réaliser ce hold-up du siècle contre le monde du travail. Pour garder nos acquis et améliorer notre code du travail venez manifester le 12 septembre.

Actu Orange

Les comptes du premier semestre à Orange.

Plan Gouvernemental THD

Le progrès technique doit servir le progrès social.

Lire la suite

Les infos du CA

La régression sociale n’est pas une fatalité !

Édito

Au travers d’un vocabulaire volontairement Trompeur ( moderniser, reformer, simplifier, sécuriser les entreprises….) , le gouvernement et le MEDEF voudraient ringardiser la CGT et faire accepter aux salariés de véritables reculs sociaux.
L’idée selon laquelle plus de flexibilité, plus de pouvoir pour les employeurs est source d’une meilleure compétitivité et de création d’emplois, est très ancienne. Elle est officiellement remise en cause : l’OCDE par exemple, confirme qu’il n’y a pas de relation entre le taux de chômage et le taux de protection des salariés. A l’inverse, cela a un effet immédiat sur le niveau de rémunération du Capital.

L’option est donc de sécuriser les employeurs et de précariser les travailleurs.
L’idée de décliner un code du travail entreprise par entreprise, affaiblir les branches ou barêmiser les indemnités prud’homales induira du dumping social, alourdira le lien de subordination à l’entreprise et affaiblira le salarié.

Actu Orange

La CGT a des propositions pour améliorer la situation économique et sociale du pays.

Monopoly Télécoms

Non au désengagement de l’État, oui à une appropriation publique.

Lire la suite

Les infos du CA

Résultats du 1er trimestre 2017

Les résultats du premier trimestre 2017 ont été présentés le 26 avril.
Le chiffre d’affaires et le nombre de clients sont en hausse, mais 3890 emplois sont détruits dans le monde dont 3122 en France.
C’est inacceptable !
Malgré les bonnes performances commerciales qui se poursuivent ce trimestre, dans la continuité des résultats annuels de 2016, la CGT dénonce une nouvelle fois les suppressions massives d’emplois qui se poursuivent à un rythme de prés de 3890 sur un an, réduisant les frais de personnel de 105 millions d’€.
Ce n’est pas les 420 recrutements sur le 1er trimestre qui compenseront cette hémorragie.

Pour une prime immédiate de 1500€
Aux massives suppressions d’emplois s’ajoutent, la baisse de l’intéressement et de la participation, un accord salarial limité à 1,1% d’augmentation collective en moyenne alors que les bénéfices (résultat net) ont dépassé le 3 milliards.
Cette situation est vécue comme une injustice par les salariés au regard des 8% d’augmentation des dividendes prévus cette année et des rémunérations et bonus substantiels des cadres dirigeants.
Sans compter qu’Orange a perçu autour de 400M€ de CICE depuis 2013 (exonérations censées favoriser les créations d’emplois !!!)

C’est pourquoi la CGT demande le versement d’une prime de 1500€ intégrant la prime « monde » posée par le Comité Groupe Monde, et compensant les baisses de l’intéressement et de la participation.

Actu Telecom :

L’argent existe pour les salaires, l’emploi, les conditions de travail…
En 2016 les entreprises du CAC 40 ont versé 55,7 Mds d’€ de dividendes cela représente 57% des bénéfices versés pour la plus grande part aux fonds de pensions américains.
De 2008 à 2016 Orange a généré 27 Mds d’euros de bénéfices (résultat net). Dans le même temps 26 Mds d’euros (soit 96%) ont été distribués aux actionnaires. Cet argent, parti pour une grande part à la spéculation, aurait été plus utile s’il avait été utilisé pour la relance de l’économie réelle ( investissement , salaire , emploi, condition de travail…. )

Régulation du secteur :

Au nom de la concurrence libre et non faussée !
Concernant l’activité du groupe en France, la CGT a, lors du dernier CA, souligné les fortes inquiétudes du personnel face aux décisions de l’ARCEP de mettre à disposition des autres opérateurs, pour le 17 juin, nos données concernant la gestion de la boucle locale cuivre. Cela ressemble sans le dire à une injonction de séparation du réseau et des services qui impacte lourdement l’organisation du travail des salariés (nouveaux proccess, nouveaux SI …) sans que le CCUES n’ait été ni informé, ni consulté.

Par exemple :

  • nos équipes techniques ont interdiction de répondre aux demandes des salariés de la Direction Entreprise France ou d’OBS,
  • nos commerciaux ne peuvent plus contacter les conduites d’activité ou les techniciens par rapport aux interventions prévues chez nos clients entreprises.

Cela nous met en difficulté pour traiter les demandes. Les nouveaux proccess vont rallonger les délais pour répondre aux clients et favoriser la concurrence. Pour la CGT, l’ARCEP doit arrêter d’affaiblir l’opérateur historique, au nom de la sacro sainte concurrence, car cela va à l’encontre des intérêts des clients et des salariés. Elle revendique l’appropriation publique des activités de Télécommunications et la démocratisation des instances de régulation afin que salariés, usagers et élus soient associés aux choix et aux décisions répondant aux besoins de la population et non aux oligarques et à la finance.

Lire la suite

PUBLICATIONS

C'est @ nous

n°23 Juillet/Août 2017

Non aux ordonnances Macron !
Non à la casse du Code du travail.

Après la mobilisation du 27 juin 2017, la CGT vous donne rendez vous le 12 septembre ! À l’appel des syndicats CGT, FO, Solidaires, Unef et FSU, plusieurs milliers de personnes étaient rassemblées près de l’Assemblée Nationale et dans toute la France, le 27 juin 2017, jour de rentrée des nouveaux députés. Durant tout l’été, la CGT va aller à la rencontre des salariés pour donner les informations en notre possession et expliquer les dangers de cette loi (voir ci-dessous). Elle créera toutes les conditions pour que s’ouvre une véritable négociation à partir de ses propositions d’un Code du Travail du 21e siècle et de celles remises à la ministre du Travail le 3 juin, résolument tournées vers un nouveau progrès social pour les salariés. Dès aujourd’hui, la CGT invite tous les salariés à se mobiliser, le 12 septembre, dans l’action et la grève.

Autres publications 

VIDÉOS

Élections CE/DP/CA à Orange

Trois questions à Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, en visite à Orange Garden - Châtillon, où il a pu échanger avec les salariés sur l'actualité et l'entreprise.

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange