ÉTABLISSEMENT Innovation

Bulletin des élus CGT au CSE Innovation (septembre 2022)

Réorganisation IT-S : “Rebelotage” vs. “Reballottage”…

Le Directeur d’IT-S le répète, l’idée n’est pas de tout « rebeloter » à IT-S. Peut-être, mais de leur côté les salariés se sentent rudement « reballottés ». Leur préoccupation en cette rentrée est avant tout de connaitre leurs camarades de classe et leur professeur principal. Nous leurs souhaitons bonne chance pour s’y retrouver dans les fameuses matrices de passage mises à disposition par la Direction. (la suite dans le tract joint…)

Situation sociale à Orange : rien de bien reluisant ☹…

La délégation CGT a lu attentivement le document « La politique QVT Orange Innovation et la prévention primaire ». Nous regrettons l’absence de données, notamment celles sur les burn out, bore out, tentatives de suicide que nous avions demandé. 

La délégation CGT s’inquiète du glissement qu’opère la Direction de la charge de travail vers la charge mentale. La charge de travail est de la responsabilité de l’employeur et si le salarié est soumis à une trop forte charge de travail, l’employeur doit y remédier. Alors que le concept de charge mentale renvoie plutôt à des capacités individuelles. (la suite dans le tract joint…)

La Recherche à Orange Innovation : un autre “Reballottage”…

Une opération de restructuration des domaines de recherche est à l’œuvre, bénigne bien entendu selon la Direction. Au-delà d’un rebelotage habituel dès lors qu’un responsable part ou en remplace un autre, de nouvelles dimensions se révèlent : la Direction supprime les 8 domaines transverses pour les réintégrer en 5 domaines plus « cohérents » (sic), remettre les boîtes à la bonne place dans l’organigramme, mais ce, au détriment de l’intérêt même de la transversalité, c’est-à-dire la capacité à déployer des pratiques unifiées au sein de toute la recherche. (la suite dans le tract joint…)

Atalante “no future” : un vent de rébellion en CSE…

Au vu des documents de la Direction et des réponses apportées sur le micro-zoning du projet Atalante Futur, les élus du CSEE TGI constatent que les conditions de travail proposées pour les salariés du site de Rennes Atalante seront très dégradées. Ils ont donc unanimement voté un signalement à l’inspection du travail.

Force est de constater que le « futur » n’est pas réjouissant. Une nouvelle fois, la Direction a établi son maître plan sans réellement tenir compte des avis et commentaires des collègues comme de leurs représentants.  (la suite dans le tract joint…)

Pour finir, la délégation CGT ne comprend pas très bien le visuel utilisé par la Direction pour le projet « Atalante futur », on vous laisse choisir votre interprétation :

  1. Un champignon
  2. Une cellule cancéreuse
  3. Un arbre victime des incendies de l’été
  4. Un projet ambitieux de dégradation des conditions de travail

Vous pouvez solliciter les représentants CGT du CSE :

Anne LEVY (ITS), Sandrine VILLE (MD), Isabelle PETTIER (ITS), Nabila BELHADJ SALAH (MD), Boumedienne MERSALI (NET), Jean-Christophe PAOLETTI (ITS/Président com Handicap), Salim MOUNIR ALAOUI (ITS), Jean-Pierre SEBILLE (NET), Dominique POITEVIN (ITS/Coordinateur du groupe de travail permanent Environnement).

Les représentants CGT dans les CSSCT :

Isabelle PETTIER (ITS), Frédéric HUGOT (ITS), Valérie BARNOLE (RES), Jean-François PEDINIELLI (MD), Xavier GRALL (NET).

Et RP et DS CGT sur les sites :

Réjane BOURGOUIN (NET), Thierry FOLTETE (ITS), Jean-François GUINOT (ITS), Jean-Pierre LAIGLE (NET), François LAVERNHE (ITS), Franck LE BRIS (ITS), Aurélie Le CAM (NET), Christelle LE MEZEC (ITS), Jean-Luc Lévêque (ITS), Anh Tuân NGUYEN (ITS), Jean-François PELTIER (NET), Christèle ROUSSEL (ITS).

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE Innovation (juillet 2022)

Orange : l’ombre d’une nouvelle crise sociale…

C’est avec tristesse que nous apprenons le suicide de deux collègues du domaine de l’intervention à Troyes et à Draguignan. La CGT tient à exprimer toutes ses condoléances aux familles, aux proches et aux collègues de travail.

Les premiers témoignages de l’entourage des deux victimes sont bouleversants, alarmants, et à charge pour Orange comme le courrier poignant de la femme d’un des deux collègues décédés. (la suite dans le tract joint…)

Orange Gardens Futur : le pire pour faire accepter l’inacceptable…

De projet en projet, la Direction pousse toujours le bouchon plus loin, comme si elle cherchait à faire craindre le pire pour faire accepter l’inacceptable pour nos conditions de travail. Deux chiffres clés pour le projet Orange Gardens « No Future » :

  • Un taux de partage des postes entre 0,6 et 0,7 ;
  • 11m² SUBLA par poste de travail, cette Surface Utile Brute Locative prend en compte les sanitaires, les halls, les circulations, les labos, les espaces de dégagements… A titre de comparaison, nous étions presque au double pour la construction du bâtiment.

Pour chaque poste de travail, il restera bientôt à peine de quoi mettre un bureau et un fauteuil ! (la suite dans le tract joint…)

Subventionnement des ASC locales : retour au bon sens ?

L’alliance CFDT/CFE-CGC avait décidé de ne plus subventionner les activités locales sportives ou culturelles (ASC locales). Au dernier CSEE, la CGT a soutenu une résolution proposant de sur-subventionner de 33% les ASC locales (majoration de 33% du montant utilisé sur une ASC locale). Mais notre souhait est que les ASC locales soient sur-subventionnées à plus de 50%, ce que nous proposerons et soutiendrons le mois prochain en CSE.

Environnement : Et si Orange contribuait fortement à l’effort commun de réduction des usages énergétiques ?

Depuis déjà longtemps, nous entendons parler, de réduction de l’empreinte environnementale du groupe, notamment au travers des projets immobiliers. Cette ambition, nous la partageons, bien que la réduction immobilière ne saurait y répondre seule.

Les fournisseurs d’énergie en France ont appelé la semaine dernière à des efforts drastiques de réduction de la consommation des énergies disponibles sur le territoire, afin de préserver à la fois l’outil industriel et d’éviter la relance inévitable de centrales à charbon pour compenser les baisses de disponibilités. Déjà, une de ces centrales est en cours de relance.

Dans ce cadre, il nous semble que le groupe Orange doit contribuer à cet effort qui ne saurait reposer uniquement sur les citoyens privés et par voie de conséquence sur les salariés. (la suite dans le tract joint…)

Réorganisation IT-S : Les salarié.e.s attendront la fin de l’été…

Dans ce contexte de crise polymorphe (sanitaire, sociale, économique, environnementale, …), et malgré nos alertes, et celles remontées par les salariés de Caen et de Lannion dans leurs courriers à la Directrice Générale, Orange a décidé que les salarié.e.s (et notamment celles et ceux qui verront leur équipe disparaître) attendront la fin de l’été avant d’avoir une idée de leur point de chute réel. (la suite dans le tract joint…)

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE Innovation (juin 2022)

Breaking News – Info ASC (Activités Sociales et Culturelles) :

La CGT a soutenu avec succès une résolution permettant aux salariés de revenir à un compte familial alimenté en un coup au début de l’année, et non plus par semestre tel que l’avait proposé l’alliance CFE-CGC/CFDT. La CGT ne comprend toujours pas la volonté de l’alliance CFE-CGC/CFDT d’avoir fait disparaitre le budget des ASC locales.

Vous pouvez donc dès à présent bénéficier de vos prestations avec un compte familial alimenté de façon annuel.

Réorganisation IT-S : La répétition comme méthode pédagogique… ou de persuasion

La méthode de dialogue imposée par la Direction aux salariés et leurs représentants syndicaux est celle de la répétition. K. Vermeulen le dit lui-même il est « prêt à venir répéter les choses 10 ou 20 fois s’il le faut ». (la suite dans le tract joint…)

Flex-office et handicap : un mariage douloureux…

Lors d’un précédent CSE, la Direction nous avait répondu que la plupart des cas de handicap invisibles mentionnés par la CGT étaient théoriques, car la Direction et la médecine du travail n’en avaient pas connaissance. Or étonnamment, nous aurions pu mettre un nom de collègue sur pratiquement chaque exemple cité.  (la suite dans le tract joint…)

Consultation sur la politique sociale, emploi et conditions de travail :

Ce bilan de l’emploi 2021 ne mérite pas son nom : il devrait s’appeler bilan de suppressions d’emplois !

On ne peut constater qu’avec inquiétude, sur notre périmètre Orange Innovation, des données alarmantes au fil des ans et pire encore cette année. (la suite dans le tract joint…)

Dossiers Immobiliers : Environnement, le « gloups » de la Direction… ☹

Force est de constater que de dossier en dossier, les éléments donnés sont de plus en plus pauvres et n’apportent aucun chiffre qui prouverait une quelconque amélioration… pour atteindre l’apogée du néant dans le dossier Sophia Antipolis. Après avoir consulté son service juridique, la Direction a dû repousser la consultation sur ce dossier, et reconnait son manque de compétence sur ce sujet.

Dans sa grande mansuétude, la CGT appuyée par les élu.e.s du CSE TGI a proposé la création d’un groupe « environnement » pour étudier avec la Direction les contours de l’étude environnementale à réaliser dans le cadre des projets immobiliers. Comme quoi nous savons aussi proposer 😊 (la suite dans le tract joint…)

Rennes Atalante Futur : le projet dont personne ne veut…

Une fois de plus la Direction fourni un dossier incomplet, bien sûr une absence d’étude environnementale, et aucune donnée quantitative sur le « macrozoning », comme prévu par l’accord sur les grands projets immobilier.

Sur proposition de la CGT, les élu.e.s ont unanimement exigé ces informations ! (la suite dans le tract joint…)

Politique Innovation : la baisse perpétuelle

Le désinvestissement d’Orange dans la Recherche ne fait que s’accentuer d’année en année, et reste piloté avec une vision à très court-terme. (la suite dans le tract joint…)

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE Innovation (juin 2022)

  • Breaking News – Info ASC (Activités Sociales et Culturelles) :

La CGT a soutenu avec succès une résolution permettant aux salariés de revenir à un compte familial alimenté en un coup au début de l’année, et non plus par semestre tel que l’avait proposé l’alliance CFE-CGC/CFDT. La CGT ne comprend toujours pas la volonté de l’alliance CFE-CGC/CFDT d’avoir fait disparaitre le budget des ASC locales.

Vous pouvez donc dès à présent bénéficier de vos prestations avec un compte familial alimenté de façon annuel.

 

  • Réorganisation IT-S : La répétition comme méthode pédagogique… ou de persuasion

La méthode de dialogue imposée par la Direction aux salariés et leurs représentants syndicaux est celle de la répétition. K. Vermeulen le dit lui-même il est « prêt à venir répéter les choses 10 ou 20 fois s’il le faut ». (la suite dans le tract joint…)

 

  • Flex-office et handicap : un mariage douloureux…

Lors d’un précédent CSE, la Direction nous avait répondu que la plupart des cas de handicap invisibles mentionnés par la CGT étaient théoriques, car la Direction et la médecine du travail n’en avaient pas connaissance. Or étonnamment, nous aurions pu mettre un nom de collègue sur pratiquement chaque exemple cité.  (la suite dans le tract joint…)

 

  • Consultation sur la politique sociale, emploi et conditions de travail :

Ce bilan de l’emploi 2021 ne mérite pas son nom : il devrait s’appeler bilan de suppressions d’emplois !

On ne peut constater qu’avec inquiétude, sur notre périmètre Orange Innovation, des données alarmantes au fil des ans et pire encore cette année. (la suite dans le tract joint…)

 

  • Dossiers Immobiliers : Environnement, le « gloups » de la Direction… ☹

Force est de constater que de dossier en dossier, les éléments donnés sont de plus en plus pauvres et n’apportent aucun chiffre qui prouverait une quelconque amélioration… pour atteindre l’apogée du néant dans le dossier Sophia Antipolis. Après avoir consulté son service juridique, la Direction a dû repousser la consultation sur ce dossier, et reconnait son manque de compétence sur ce sujet.

Dans sa grande mansuétude, la CGT appuyée par les élu.e.s du CSE TGI a proposé la création d’un groupe « environnement » pour étudier avec la Direction les contours de l’étude environnementale à réaliser dans le cadre des projets immobiliers. Comme quoi nous savons aussi proposer 😊 (la suite dans le tract joint…)

 

  • Rennes Atalante Futur : le projet dont personne ne veut…

Une fois de plus la Direction fourni un dossier incomplet, bien sûr une absence d’étude environnementale, et aucune donnée quantitative sur le « macrozoning », comme prévu par l’accord sur les grands projets immobilier.

Sur proposition de la CGT, les élu.e.s ont unanimement exigé ces informations ! (la suite dans le tract joint…)

 

  • Politique Innovation : la baisse perpétuelle

Le désinvestissement d’Orange dans la Recherche ne fait que s’accentuer d’année en année, et reste piloté avec une vision à très court-terme. (la suite dans le tract joint…)

Lire la suite

Espaces dynamiques : 25 cas d’usage à confronter aux projets de « Flex Office »

  • Une vision erronée de nos activités

Rapport de l’INRS : « Pour chaque tâche à réaliser (travail sur ordinateur, appel téléphonique, réunion…), une typologie de poste de travail est proposée (poste de travail « classique, cabine téléphonique, « bibliothèque », lieu d’échange convivial…). En décomposant le travail comme une suite de tâches indépendantes et successives, les concepteurs de ces espaces excluent la complexité du travail réel (nécessité d’interruptions, allers-retours, imbrication des tâches…), complexité qui n’est pas forcément compatible avec le séquençage projeté de l’occupation de l’espace. »

« On oublie que les open spaces ne sont vivables qu’à la condition de ne pas être remplis trop densément ! » (F. Traore, sociologue, ex doctorant de Génie des lieux !) (la suite dans le tract ci-joint…)

 

  • Le flex-office ou espaces dynamiques : 25 cas d’usage à confronter au projet

La CGT a proposé aux collègues du site de travailler sur un ensemble de cas d’usage. Lors d’une première présentation en CSE du 17 mars, la directrice du projet a proposé d’y répondre, on verra si cela sera effectivement réalisé.

Voici 4 exemples (la suite des 25 cas d’usages dans le tract ci-joint…)

  1. Carole commence tous les jeudis par une réunion à 8h30. En arrivant sur le site, elle va directement dans la salle de réunion sans avoir le temps de réserver un bureau. A la fin de la réunion, il n’y a plus de bureau dans l’espace de travail de son équipe. Elle passe tout le reste de la journée dans une boquette. A la fin de la journée, son dos la fait souffrir.
  2. Comme 200 de ses collègues sur le site, Michel a choisi de ne pas pratiquer le télétravail. Michel a toujours préféré la séparation stricte entre son espace de travail et son espace de vie, afin de préserver son équilibre. Depuis le passage en « flex office », il se retrouve à chercher une position de travail chaque matin de la semaine. Il commence à trouver cela fastidieux et se demande si à contre cœur, il ne va pas finir par demander un avenant de télétravail pour quelques jours par semaine.
  3. L’activité de Guillaume le conduit à simuler de nombreuses situations techniques (avec différents décodeurs, PC, etc.). Tout le matériel nécessaire est stocké dans une armoire. Depuis quelques semaines, il rencontre des difficultés à trouver une position de travail proche de son armoire de stockage, car une équipe projet a pris l’habitude d’y travailler. Il doit alors faire de nombreux allers-retours chaque jour, en portant le matériel nécessaire, entre son armoire de stockage et sa position de travail
  4. Sarah a vécu des relations conflictuelles avec un ancien collègue, qu’elle évite de croiser dorénavant. Chaque matin, elle stresse à l’idée qu’il s’installe à un bureau flexible en vue directe du sien.
Lire la suite