MÉTIERS Relation client

Fusion SCO-UAT "La CGT demande l'abandon du projet et appelle les salarié-e-s à se mobiliser le 4 février"

Au sommaire:

-Tous.tes impacté.e.s

-Rappel du projet

-Fermeture annoncée du SCOE Dijon

En complément…

Lire la suite

Coronavirus : Lettre ouverte à la directrice d'Orange France

Nous, l’ensemble des Organisations Syndicales du Groupe Orange, prenons acte des mesures gouvernementales afin de ralentir la propagation du virus Covid-19. Les mesures d’hygiène et de distanciation sociale, dites “barrières”, définies au niveau national, doivent être observées en tout lieu et en toute circonstance.

Nous avons aussi pris connaissance de l’évolution de l’arrêté ministériel, ce 16 mars matin. Il précise effectivement que les activités telco sont essentielles et ainsi que les commerces de détail de matériel de télécommunication « peuvent » (et non pas doivent) rester ouverts.

Les Organisations Syndicales du Groupe ont bien conscience que les activités télécoms sont critiques afin d’assurer la sécurité et l’accès à l’information dans la nation. Mais nous faisons bien la différence entre le commercial et les nécessités de continuité de services du réseau.

Ainsi, si nous avons bien noté les mesures de protection que vous souhaitez mettre en place afin d’assurer la sécurité des salariés face aux clients, en particulier pour les techniciens d’interventions et les conseillers en Boutiques, nous sommes inquiets par rapport aux mesures de sécurité envisagées pour les personnels concernés.
En effet, les salariés nous ont fait part de leurs craintes et de leurs incompréhensions quant aux ordres et contre-ordres dont ils ont fait l’objet tout le week-end. Ils dénoncent leur mise en danger alors que la grande majorité de l’entreprise va être en télétravail.

L’ensemble des organisations syndicales tire le signal d’alarme : les conditions de sécurité aujourd’hui ne sont pas réunies, les mesures de protection nécessaires ne sont pas déployées sur le terrain et donc la sécurité des salariés n’est pas assurée.
Les équipements de sécurité ne sont globalement ni présents en boutique ni pour les techniciens. Les consignes sont différentes en fonction des territoires et génèrent interrogations et inquiétudes.

Si l’entreprise ne fournissait pas l’ensemble des protections requises et maintenait l’ouverture des boutiques, elle ne respecterait pas ses obligations en matière de santé au travail.

En conséquence, l’ensemble des organisations syndicales vous demande de garder la totalité des boutiques fermées en France Métropolitaine, aux Antilles-Guyane, à la Réunion Mayotte, en Corse, qu’elles soient Orange Maison Mère ou Générale de Téléphone.

Nous vous demandons de limiter les interventions des techniciens, sur la base du volontariat, à du SAV nécessaire à l’activité professionnelle principalement dans les secteurs de la Défense, de la Santé et de l’Éducation.

Ce n’est pas parce que la mise en place des ordonnances Macron et des nouvelles instances de représentation est en cours de déploiement qu’il ne faut pas les impliquer. Nous vous demandons de présenter les PCA, les évolutions des Documents d’évaluation des Risques et de convoquer les CSEE afin que les CSSCT puissent organiser des visites de boutiques avant toute ouverture. Ce n’est pas parce que nous sommes face à des circonstances exceptionnelles qu’il faut faire fi du code du travail.

En attendant que vous preniez les bonnes mesures, nous vous prions de croire, Madame, en l’assurance de notre considération.

L’ensemble des organisations syndicales nationales du Groupe Orange

Lire la suite

AD Ile de France Centre - Compte-rendu de mandat CGT

  1. Respect des lois et des textes de l’entreprise.
  2. Compensations pour situations exceptionnelles.
  3. Intervention sur la livraison des tickets restaurant.
  4. Accompagnement des salariés suite aux fermetures de boutiques
  5. Rares sont les organisations syndicales capables de vous dire concrètement ce qu’elles ont fait et obtenu pour les salariés

Du 19 au 21 novembre prochain, votez pour des élus efficaces et proches !

Votez CGT

Pour une information complète, téléchargez notre Compte-rendu ci-dessous.

Lire la suite

UAT IDF Ouest Raspail/Montigny - Compte-rendu de mandat CGT

  • Pour de vraies promotions, la CGT n’a pas signé ARCQ
  • AT Demain : redonner du sens à notre travail
  • Quel devenir pour l’EPAC ?
  • Hygiène, sécurité, conditions de travail : une obligation de résulta pour l’employeur
  • Orange a signé des accords, Orange doit les respecter !

Pour une information complète, téléchargez notre Compte-rendu de mandat ci-dessous.

 

Lire la suite

Grève très suivie dans les AD Grand Est

Boutiques Orange : STOP !

L’ensemble des Organisations Syndicales appellent les salariés des boutiques Orange (Alsace, Lorraine, Bourgogne, Franche Comté) à se mobiliser ce Samedi 2 Novembre 2019.
Pour les salariés et pour les clients, les organisations syndicales disent STOP !

 

Lire la suite

LA CGT FAPT PROPOSE

Préambule : Ces repères revendicatifs ne sont pas un recueil de propositions mais un outil permettant aux salariés d’élaborer eux-mêmes leurs revendications dans les services avec leurs représentants CGT.

  • L’emploi :
    • Remplacement de tous les départs.
    • Embauche des apprentis, des CDD, Intérimaires, des salariés précaires en général et alternants qui le souhaitent.
    • Ré internalisation de toutes les activités et les emplois partis à la sous-traitance.
  • La reconnaissance des qualifications et des acquis de l’expérience :
    • Harmonisation des grades pour l’ensemble des salariés exerçant le même travail.
    • Reconnaissance de la Poly-compétence par la promotion.
    • Des parcours d’évolution et de changement de métiers au sein des services.
    • Respect des temps de pause.
    • Prise en compte de l’évolution des métiers dans les qualifications.
  • Les conditions de travail :
    • Utilisation des gains de productivité pour abaisser la durée légale de travail à 32h avec le maintien du salaire.
    • Respect des accords équilibre vie privée / vie professionnelle.
    • Arrêt des restructurations et regroupement de services.
    • Pour un véritable droit à la déconnection.
    • Un plan de formation en adéquation avec les métiers et leurs évolutions.
    • Une formation en présentiel répondant aux besoins des salariés.
  • Rémunération :
    • Intégration d’une partie de la part variable (300 € minimum).
    • Mise en place d’un 13e mois.
  • Le Réseau distribution :
    • Maintien d’un réseau de distribution de proximité.

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange