ÉTABLISSEMENT DO Grand Sud Ouest

Toulouse : fermeture de la boutique Wilson !

Au mois de janvier la Direction a informé les élus du CE son intention de fermer la boutique Wilson. Une fermeture argumentée, d’une part, par la proximité avec la Très Grande Boutique (TGB) d’Alsace Loraine et, d’autre part, par la baisse des ventes de produits de Wilson. La Direction de l’AD a même précisé, en séance du CE, que le but de la fermeture est d’être plus visible pour la marque Orange. Un discours incompréhensible !

Pour la CGT, Orange a créé sa propre concurrence en plaçant la TGB si proche de Wilson. L’entreprise, avec un jeu d’échecs truqué, prend les salariés pour de simples pions. Rappelons que l’emplacement de la TGB est provisoire et que la Direction cherche encore un « meilleur » emplacement dans le centre Toulousain ! La proximité des deux boutiques ne sera peut-être plus d’actualité d’ici quelques mois…

Orange doit avoir une vision sur du plus long terme et une analyse intégrant le bien-être des salariés.

 

Vous pouvez consultez le tract et lire l’intégralité de l’article.

En complément…

Lire la suite

Campus Toulouse Est : consultation des salariés

Depuis des mois, le personnel est informé : fin 2020 tous les salariés toulousains qui ne sont pas affectés aux sites de Blagnac, Colomiers et Portet, se dirigeront vers le nouveau campus à Balma. Pour la CGT, les choses ne sont pas aussi simples que ce que prétend la Direction…

 

Lire la suite

Campus Toulouse Est

A plusieurs reprises la Direction a présenté en CE le dossier du projet « Campus Toulouse Est » qui verra le jour dans la zone de Balma-Gramont.

Il en ressort à chaque présentation la même volonté : concentrer tout le personnel du Grand Toulouse (1353 salariés actuellement) à l’exception de celui basé sur Blagnac, Colomiers ou Portet-sur-Garonne, sur un site unique et cela toujours dans
le même but : économiser et générer du cash !

La CGT s’inquiète de ce regroupement. Il va appauvrir l’offre en terme de sites en rassemblant tous les salariés dans un même endroit alors que les infrastructures publiques ne suivent pas (routes saturées, manque de transport en commun, etc.).

Il est évident que, si pour une partie du personnel les temps de trajet diminueront ou resteront stables, pour beaucoup, ils vont considérablement être allongés. Cette situation pourrait engendrer une forte augmentation de demande de télétravail et de changement de métiers pour espérer être muté sur les sites plus proches du domicile.

En régle générale, la situation risque d’être compliquée pour tous ceux et celles qui ne seront pas interéssés par un lieu de travail dans l’Est Toulousain, sur une zone à très forte concentration d’activités.

Au vu de sa Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE), ce choix d’emplacement est surprenant. L’engagement d’Orange en matière de protection de l’environnement devrait être pensé également dans un cadre d’aménagement des territoires.

Dans l’entreprise, les projets de déménagement massif de salariés ont souvent soulevé de vives réactions comme il n’y a pas si longtemps celui avorté concernant les salariés de Portet-sur-Garonne vers Blagnac. On peut légitimement se demander si l’annonce, depuis plus d’un an, de ce nouveau site n’est pas, sous couvert de transparence, essentiellement destinée à travailler les esprits afin que chacun s’y résigne.

Malgré nos réticences, il semble que ce nouveau site verra bel et bien le jour. La CGT suivra de très près ce dossier. Elle souhaite que les directions d’Orange donnent des garanties fortes sur :

  • Les possibilités offertes aux salariés ne souhaitant pas déménager sur le nouveau siteLes conditions d’accompagnement.
  • L’agencement, l’accès et possibilités offertes sur le nouveau site pour permettre au
    personnel de travailler dans les meilleures conditions.
  • L’assurance que ce déménagement massif ne se traduise pas par de nouvelles coupes
    dans les services concernés.

La CGT vous tiendra informés sur l’ensemble du dossier. Elle proposera dans les prochains mois des HIS afin de discuter de vos attentes autour des questions posées par la construction de Toulouse Est.

En complément…

Lire la suite

UI SO : Mobilisation réussie le 8 juin !! Quelle réponse de la Direction ?

Tant sur le périmètre Limousin/Poitou-Charentes que sur l’Aquitaine, les salariés (back office et technique) de l’UI, soutenus par les syndicats CGT et SUD se sont largement exprimés par la grève le 8 juin, dans l’espoir que leur revendications soient enfin entendues de la direction.

 

Des rassemblements ou piquets de grève ont eu lieu sur les principaux sites et ont réuni de nombreux salariés : moment de convivialités et d’échanges autour d’un café, d’un casse-croûte ou d’un barbecue.

 

Nous avons pu relever un taux de grévistes d’au moins 40 % sur la plupart des services techniques, pouvant même atteindre 100 % dans certaines équipes (techniciens et chargés d’affaires).

 

La direction ne peut raisonnablement pas s’enfermer dans un comportement de mépris à l’encontre des personnels. Elle doit maintenant apporter des réponses à chacune des revendications des salariés.

 

C’est pourquoi nous venons d’adresser un courrier au Directeur de l’UI SO lui demandant de faire preuve d’une réelle volonté d’établir un dialogue social digne de ce nom, par le gel des projets en cours et  l’ouverture de négociations sur les revendications portées par les salariés dans les préavis de grève.

 

 Ensemble, gardons le cap et décidons de la suite nécessaire à donner au mouvement.

 

Lire la suite

Tous en grève le 8 juin à l’UI Sud-Ouest

Stop à l’hémorragie :  Tous en grève le 8 juin

Souffrance au travail, process inconstants et irréalistes, stratégie de l’autisme

Exprimons notre désaccord face aux choix de notre direction qui nous portent atteinte ainsi qu’à nos clients !

Réclamons tous ensemble :

  • L’arrêt des projets liés à la géolocalisation du personnel
  • La reconnaissance des salariés
  • L’arrêt du travail du samedi obligatoire
  • L’équité avec l’Aquitaine pour les remboursements de repas (tous à 18€)
  • Retour du dialogue et de la bonne intelligence dans la prise de congés
  • Retour à un management de proximité avec plus de temps dégagé aux managers pour mener à bien leurs missions.

 

  • Le respect et la prise en compte de la charge de travail (Plan de charge, manque de personnel, etc…)
  • Le respect de bonnes conditions de travail (pôles nationaux, multicompétence, digitalisation, OPTIM,…)
  • Le respect et la prise en compte de l’être humain (vie privé/vie pro, respect de la pause méridienne…)

 

  • Des recrutements à la hauteur des départs (1 départ = 1 recrutement)
  • Un véritable plan de formation pour les salariés (management compris)
  • L’arrêt du projet « externalisation des magasins »
  • Une organisation du Back Office adaptée aux réalités quotidiennes

 

 

En complément…

Lire la suite