ÉTABLISSEMENT DO Ile de France

Comité d'établissement du 24 janvier 2019

Déclaration préalable de la CGT sur la prime dite « de Solidarité », le pouvoir d’achat et les salaires.

Principaux points à l’ordre du jour :

  • Projet Bridge : conception détaillée des aménagements
  • Information sur le Schéma Directeur Immobilier de la DO IDF
  • Consultation sur le projet de fermeture de la boutique d’Aubervilliers – AD Portes de Paris.

Pour une information complète, téléchargez notre compte-rendu en pièce jointe.

En complément…

Lire la suite

En direct des négociations SCO IDF

Polyvalence des Conseillers N1 Home vers OPEN Mobile

Sont concernés :

  • 8 salariés de Cergy ayant suivi la formation de Mars et Avril 2019
  • les nouveaux conseillers N1 et Managers qui rentreront dans le dispositif 8 à 10 salariés sur le site de Maillot
  • les soutiens métiers et coachs amenés à se former à cette polyvalence.

Pour rappel : dans le 4ème trimestre 2018, des négociations avaient ouvertes.
La direction faisant la « sourde oreille » aux justes revendications posées par les Organisations Syndicales, notamment sur le montant de la prime, avait appliqué une Décision Unilatérale inférieure à l’avancement des négociations sur la prime soit 600 Euros. La CGT a demandé suite à cette mesure un peu « inélégante », et a obtenu l’ouverture de nouvelles négociations.

Résultats: 

  • une prime d’accompagnement d’un montant de 750 Euros (mesure accordée aux personnes présentes au SCO Ile de France à l’issue de la formation)
  • une prime supplémentaire de 150 Euros attribuée après 3 mois de prises d’appels

Les termes de cet accord prévalent sur la décision unilatérale du 13/11/2018. Donc les salariés de Cergy sont eux aussi concernés. Au total un montant de 900 euros !

La CGT signe cet accord.

C’est un pas vers la reconnaissance des compétences des salariés. Mais il serait bien aussi que ces compétences bien réelles soient reconnues pour tous. Comment comprendre que 87% des salariés sont au maximum opérationnels sur la grille ARCQ. On a tous besoin d’une réelle reconnaissance de nos compétences quel que soit notre métier.

L’efficacité, c’est le tous ensemble !

Lire la suite

Magnetik, Bridge, Eastview, Gentilly… Suppression de tous les sites parisiens intra muros

Qui est concerné ?

Magnetik n’est pas un nouveau super-héros sorti des Xmen, mais le nouveau bâtiment des directions et des « sédentaires » de la DO IDF. Il est situé au 1-11 Boulevard Romain Rolland 92120 Montrouge, derrière le périphérique et la Porte d’Orléans. Le but annoncé et décrit est bien de vider Paris intramuros de tous les salariés de la DO IdF d’ici 2026. En dehors de quelques boutiques, TOUS les sites parisiens vont se déplacer sur la première couronne.

Les sites historiques vidés dès 2020 sont : Anjou, Auteuil-Jasmin, Danton-St Michel, Jemmapes, et Voltaire… Sans que la direction rentre dans le détail des unités concernées. Ce projet fragilise les salariés qui pensaient être épargnés par les déménagements vers Bagnolet, Bridge et Gentilly.

Cette généralisation des déménagements n’est pas sans rappeler les heures sombres de notre société. Les rapports des médecins soulignent leurs effets néfastes sur les conditions de travail et la santé des salariés. Dans le Plan Schéma Directeur immobilier présenté en janvier 2019, la direction disait vouloir garder dans Paris les boutiques et les points de départ des UI. Finalement, ces derniers sont repoussés derrière le périphérique.

Le site Magnetik, ce sont 608 personnes qui voient leur temps de trajet se rallonger. Les trajets de banlieue à banlieue sont compliqués en Ile de France et vont se multiplier. Le travail à domicile n’est pas toujours la solution et la direction affirme qu’elle ne l’accordera pas à tout le monde. Quid de l’accord Vie Privée Vie Professionnelle ? Les fermetures des sites parisiens fermeront des lieux de parking pour les unités d’interventions, des lieux de restauration –Quid de leurs salariés ?- et déplaceront les salariés du CE et du CCUES.

Et où en est-on sur Bridge ?

Vu l’ampleur du dossier Bridge présenté en ICNHSCT : Le rapport d’expertise, les préconisations émanant de celui-ci, l’aménagement des locaux, le confort acoustique et visuel, les problèmes liés aux transports, les nouvelles organisations de travail, les élus ont demandé à l’unanimité le report du point, qui est donc reporté, au moins jusqu’en juin.

Le flex Desk, clean desk… Qu’est-ce que c’est ?

Le flex desk ou flex office signifie que chaque salarié ne dispose plus de son propre bureau. Le clean desk en est la conséquence : à la fin de la journée, le salarié doit ranger ses affaires dans un casier pour faire place nette. Déshumanisation, absence d’appropriation de l’espace de travail, hygiène : voilà les problèmes évidents soulevés par le flex desk. « Le flex office, c’est la pire invention depuis l’open space. » Selon Frantz Gault, directeur général d’un, cabinet de conseil auprès des grands groupes sur les nouvelles organisations du travail : « De nombreuses recherches montrent que le fait de pouvoir territorialiser l’espace de travail est très important dans le sentiment d’appartenance organisationnelle, et donc pour la motivation, souligne aussi Delphine Minchella, chercheuse en sciences de gestion. Or, avec des bureaux dépersonnalisés, où l’on ne peut laisser ses effets personnels, c’est tout le contraire qui se produit. » Danièle Linhart, sociologue et directrice de recherche au CNRS, a également travaillé sur le flex office. Selon elle, c’est une « stratégie de management déstabilisante ».

De nombreux médecins du travail alertent sur les conséquences de ces bureaux flexibles déjà mis en place dans des entreprises. La fondation Pierre-Deniker a présenté fin 2018 les conclusions d’une étude sur la santé mentale des actifs en France. Le « travail en flex office » apparaît clairement comme une « modalité pour laquelle les maladies sont significativement surreprésentées ».

Lire la suite

Comité d'établissement du 13 décembre 2018

Principaux points à l’ordre du jour

  • Prestations ASC 2019
  • Recrutement d’un médecin en CDI à la DO IDF
  • Recueil d’avis sur la politique sociale, emploi et conditions de travail 2017
  • Perspective emploi et compétences 2018-2020 et orientation de la formation 2019
  • Rapport d’activité T3 2018
  • Projet d’évolution de l’organisation de la chaîne d’approvisionnement du domaine intervention des UI Porte de Paris et UI Ile De France Centre
Lire la suite

Comité d'établissement du 22 novembre 2018

Principaux points à l’ordre du jour

  • Activités sociales et culturelles : Budgets prévisionnels 2019 et reliquat 2017 ASC CCUES
  • Informations sur les projets de déménagements des équipes SCO et UAT IDF du site Raspail vers le site Philippe Auguste
  • Information sur le bloc 3 : politique sociale, emploi et conditions de travail 2017
    • Rapport 2017 sur l’emploi des travailleurs handicapés
    • Rapport 2017 sur la situation comparée des conditions générales d’emploi et de formation des femmes et des hommes.
    • Bilan alternance 2017.

En complément…

Lire la suite