ÉTABLISSEMENT DO Grand Nord Est

CSE DOGNE - Tract - séance du 13 mai 2020

EDITO

Nous pensons d’abord à toutes celles et ceux que le COVID-19 a touché, touche et touchera, aux personnes décédées, aux familles, et à tout le personnel soignant et tous les « premiers de corvée » qui sont au front. Plus que jamais, il faut respecter et faire respecter les consignes de stricte prudence. Il est scandaleux de voir les travailleuses et travailleurs sans protection élémentaire. Cela nous touche d’autant plus quand ce sont nos propres sous-traitants et également nos agents de nettoyage qui ne sont pas équipés.

Obsédés, en dépit des risques pour les salariés, par une reprise du travail réclamée par le MEDEF, nos gouvernants préparent « Le jour d’après ». 20 milliards sont débloqués pour les grandes entreprises sans aucune conditionnalité en matière de salaires, d’emploi et de transition environnementale … (suite dans le fichier)

En complément…

Lire la suite

Crise sanitaire -Point de situation sur la DO GNE

CSEE DOGNE du 19 mars

Synthèse rapide :

Excepté l’UI et l’UFR, tous les salariés en relation client SCO, UAT, UAT Pro ET gp, AG Pro PME seront en télétravail ou en ASA covid-19 dès ce soir jeudi 19 mars 2020
Plus personne sur les plateaux vendredi 20 mars.

Point de situation sur la crise sanitaire.

La DO GNE a été confrontée assez tôt au coronavirus (Oise et Mulhouse)
Le télétravail s’impose dès que c’est possible. Une attestation employeur adaptée est délivrée aux salariés.
Les autorités sanitaires ne recommandent pas le port d’un masque pour des personnes non malades, dans la vie courante.
Le remboursement des gels hydro alcooliques et des lingettes nettoyantes sur note de frais est autorisé pour les salariés des boutiques et les techniciens d’intervention.
Nos questions
Ne serait pas mieux que l’entreprise fasse le nécessaire pour en fournir ?
(Si c’est difficile pour Orange d’avoir le gel, c’est encore plus dur pour le salarié d’en avoir)

Quelles mesures prisent ?

UI : Sous-traitant : sur France Info, un salarié d’un sous-traitant d’Orange se demandait comment exercer son droit de retrait alors qu’il est amené à installer des LB chez les clients. Aucune mesure n’est prise en préalable (voir consigne UI intervention avec contact client), pas de masque, pas de gel, seulement une petite bouteille d’eau savonnée… Soit disant, pas de masque, pas d’intervention…
AE : Activité Parnasse//// utilité publique ???
AGPRO : Arrêt de ventes proactives…. Pas de rebond commercial…, il y une QS à plus de 90%, car trop de télétravailleur par rapport aux flux….

Droit de retrait : que compte faire Orange par rapport aux injonctions de certains managers à obliger les salariés à revenir sur site ?

Le DO présente ses excuses pour ne pas avoir été ‘’bon’’ dans les relations ‘’dialogue social’’.. propose de faire un point régulier avec les RS du CSEE.

Lire la suite

Actualités CSEE DO GNE - févier 2020

EDITO

Le 13 février 2020, les résultats financiers d’Orange ont été rendus publics. Alors que l’entreprise entame un plan drastique d’économie de 1milliard d’€ sur les salaires et l’emploi, on découvre une entreprise en pleine forme avec un résultat net de 3,2Mds d’€, un cash disponible de 2,3 MD d’€. Ces résultats sont supérieurs aux objectifs, ils sont donc solides.

Engage 2025  marque un tournant dans notre industrie, un virage qui va générer des conséquences dramatiques pour les salariés et l’emploi. Orange confirme et amplifie sa volonté de satisfaire en premier lieu l’appétit des marchés. Le risque de voir ressurgir les déconvenues du passé est très présent. Les salariés le ressentent dans les services, le management des années 2010 réapparait en force.

Lire la suite …

 

En complément…

Lire la suite

Actualités CSEE DO GNE - Janvier 2020

EDITO

La France n’a jamais été aussi riche. 60 milliards d’€ de dividendes distribués aux actionnaires des groupes du CAC 40 en 2019.
Avec Engage 2025, la stratégie d’Orange n’a pour but que de satisfaire toujours plus les marchés financiers. Notre entreprise va connaître un nouveau plan d’économie drastique qui va engendrer de facto son lot de suppressions d’emplois.
La raison d’être d’Orange se résumerait-elle à ne générer que des bénéfices au profit des actionnaires et, pour ce faire, à supprimer massivement des emplois ? Pour la CGT, la raison d’être d’Orange devrait-être le développement des réseaux et des services afin d’offrir une excellente qualité de service à nos clients.
Pour la CGT, la raison d’être d’Orange devrait avoir pour enjeu l’épanouissement de son personnel dans son activité professionnelle en passant par l’intégration des jeunes dans le monde du travail, au-delà des contrats d’alternance.
Il devient plus qu’urgent d’embaucher! Le plan radial, les entraides entre les services, les heures supplémentaires. Cela pose très clairement la question de l’emploi!

Lire la suite …

En complément…

Lire la suite

Actualités CSEE DO GNE - 16 déc 2019

Tract des élus CGT


A l’ordre du jour de ce deuxième CSEE

  • Aide aux transports pour les vacances d’enfants
  • Dévolution ou transmission des biens

 

En complément…

Lire la suite