ÉTABLISSEMENT DO Normandie Centre

journal des élus du CE de juin 2018

C’est la période des soldes ! Est-ce pour cela que les salariés n’auront que 325 € brut annuel alors que les hauts dirigeants auront 30 000 € d’actions gratuites et que les actionnaires vont se partager 1,8 milliard de dividendes soit une augmentation de 7%.

Vous l’avez compris, nous n’aurons pas toutes et tous la même capacité d’achat pour les soldes. Cette politique ne va toujours pas dans le sens d’une meilleure répartition des richesses et de justice sociale. Malheureusement quand le seul objectif de la politique d’entreprise Orange s’alimente uniquement de la pingrerie des patrons et de l’accaparation des richesses par les actionnaires :

  • Comment envisager autre chose que de « chaleureux remerciements » du PDG pour les salariés en 2018 ?
  • Comment envisager autre chose que moins d’emplois, plus de soustraitance et des rapports de médecins toujours plus alarmants sur la situation des salariés qui peut-être explosive ? Pour les UIs, la fusion ne règlera rien.
  • Comment envisager autre chose qu’un accord ARCQ sans reconnaissance ni qualification, sans argent ni négociation pour les Négociations Annuelles Obligatoires, qu’une GPEC sans emploi, qu’un accord intergénérationnel en gestation sans intergénérationnel ?
  • Comment envisager autre chose qu’une intensification de la propagande patronale sur l’instant pour valoriser l’agilité, le Flex Office, le collaboratif, les Hackathons, les Sprints, la poly polyvalence, la poly compétence … bref les outils qui servent à l’exploitation. Monsieur le Président, comment vous le faire comprendre simplement : « si on met un pognon de dingue dans les versements des dividendes, les salariés souffrent et on ne s’en sort pas ».

L’actualité de l’ex PDG de France Télécom, (renvoyé actuellement en correctionnel) ne peut que rentrer en résonnance avec cette réalité, lorsque la logique est poussée à son extrême. Si l’histoire ne se répète jamais, elle bégaie malheureusement souvent. La Direction va-t-elle enfin écouter les salariés et la CGT qui vous demandent une autre répartition et utilisation de la richesse pour moins de souffrance et plus de justice sociale à Orange ?

Au sommaire ce mois-ci :

  • P 1 Déclaration CGT
  • P 2 Fusion des UIs
  • P 3 Marché entreprise ? Production défaillante !
  • P 3 Alternance ? Danger !
  • P 4 Bilan du Service Social
  • P 4 ASC

En complément…

Lire la suite

Journal CE DONC d'aout 2018

Voici votre journal du CE de la DONC du mois d’Août 2018.

Pas besoin de chercher longtemps un fil conducteur aux différentes réunions du C.E de la DONC. Il est vite trouvé, et cela grâce à l’AD Normandie Centre. Comment mettre les salariés sur les routes? Vous en avez rêvé, l’AD l’a fait. Lorsque l’AD n’est pas présente sur le sujet, le service de l’immobilier vient à son secours comme lors du précédent Comité d’Etablissement (Blois, Bourges, Châteauroux, etc..) Ce mois-ci encore, Madame la Directrice de l’AD va nous expliquer que si elle ferme des boutiques et met les salariés sur la route, c’est pour leur bien. Le slogan de celle-ci pourrait être « de TDS en TDS, de PSD en PSD, je vais vous apprendre comment vous passer de votre vie privée ». L’argument est toujours le même: sous staffing. Le manque d’attractivité des boutiques vient de la direction. En effet quel bonheur que de travailler tous les samedis, d’avoir la pression des objectifs et, tout cela, sans aucune reconnaissance. Quelle reconnaissance pour les salariés de Chinon qui ont pallié pendant plusieurs mois à la fermeture temporaire de Saumur!! Merci de ne pas nous ressortir le refrain sur ARCQ comme étant la panacée à tous les maux. Sur les autres points à l’ordre du jour, l’AD se signale encore une fois. Vote négatif des élus sur le PAPRIPACT ou encore la non récupération des JTS (jour de travail supplémentaire) par ses cadres. Les U.I, plus particulièrement l’UIN ne sont pas en reste. Le principal est de faire des bénéfices pour satisfaire les actionnaires quelles qu’en soient les conséquences! La santé des salariés est vraiment le dernier souci d’Orange. La direction se donne bonne conscience en signant les accords égalité professionnelle et handicap. Cela lui permet d’en faire la publicité et de se revendiquer comme une entreprise responsable. Elle n’oublie pas, non plus, de décider unilatéralement d’une revalorisation salariale loin des attentes des salariés. La CGT vous demande de revoir vos orientations et votre posture car nous sommes en train de revivre les années d’avant 2010.

Au sommmaire ce  mois-ci :

  • P 1 Déclaration CGT
  • P 2 Orléans, nouveau site !
  • P 2 Boutique : Blois / Chinon
  • P 3 Formation professionnelle
  • P 3 Charge de travail
  • P 4 Bilan CHSCT
  • P 4 Rapport des médecins

En complément…

Lire la suite

Journal du CE DONC avril 2018

Voici votre journal du CE DONC pour le mois d’Avril 2018

Au menu du numéro de ce mois-ci vous retrouverez :

  • La Déclaration CGT
  • Les Comptes du CE
  • Le bilan formation
  • Le marché des affaires AE et AG PRO-PME
  • La fusion des UIs
  • La grande braderie à l’ AD ?
  • La vie du CE

En vous souhaitant une bonne lecture

En complément…

Lire la suite

Journal CGT CE DONC Mars 2017

Bienvenue pour le nouveau numéro de votre journal CGT des élus du CE DONC du mois de mars 2017.

Au sommaire ce mois-ci :

  • Égalité professionnelle
  • Orange auto-partage
  • Supply chain
  • Marché des affaires
  • Budget 2016
  • Boutique
  • Prestations de printemps
  • Point revendication

[Journal proposé ci-dessous en téléchargement.]

Extrait de la déclaration Préalable :

« Les élus et RS CGT constatent une nouvelle fois sur le dossier des boutiques, l’incapacité de la direction à fournir des données économiques justifiant son projet de PSD et de transfert à la Générale de Téléphone.

La CGT demande donc un volet économique avec l’évolution des coûts de distribution, induits par ce dossier, mais également par les fermetures des réseaux multi operateurs et le transfert aux partenaires. Ce volet devra présenter le mix entre les différents canaux et vos prévisions de transfert d’actes physiques vers le digital.

Nous réitérons notre demande d’avoir un vrai volet social sur la distribution, tant sur le plan qualitatif avec l’évolution du métier, mais surtout quantitatif pour mesurer l’impact RH des plans de fermetures et de transferts. Nous vous demandons donc toutes ces données chiffrées notamment celles des effectifs impactés par ces transferts sur la DO NC.

Rien non plus quant à l’influence d’Orange Bank sur la stratégie et le maillage alors que dès 2018, cela aura une importance non négligeable sur la formation et les effectifs dans toutes les boutiques faisant de la souscription […] »

Lire la suite