Vie au travail

Procès France Télécom-Orange: un procès pour l'avenir

Le tribunal vient de condamner les principaux protagonistes du dossier France Télécom Orange pour harcèlement moral et complicité. L’entreprise France Télécom -aujourd’hui Orange- est aussi condamnée.
C’est un jugement important pour les victimes de cette période à France Télécom qui voient leurs souffrances, leur désespoir reconnus et certains coupables condamnés.
C’est un jour important pour tous nos collègues qui ont perdu la vie à cause de leur travail, à leurs familles et à celles et ceux qui étaient et sont encore meurtris par les conséquences et la brutalité d’une politique managériale de harcèlement. Mais aussi à tous nos collègues encore en activité ou en retraites aujourd’hui, touchés eux aussi, et qui ont participé aux luttes et aux nombreux débrayages au cœur de la crise pour dire stop à ce qui était en train de se passer, et pour que s’ouvrent des négociations.
Ce jugement fait date, car il est le premier de ce genre et ouvre des perceptives pour tous et toutes celles qui sont victimes de ce même types de harcèlement dans de nombreuses entreprises encore aujourd’hui.
C’est un point d’appui également pour gagner la ratification de la convention et sa transcription dans la loi française qui condamne toute forme de violence et de harcèlement au travail. La CGT, comme d’autres organisations, l’a exigé dans le cadre des 100 ans de l’OIT à Genève.
« La raison d’être » des entreprises, introduite par la loi PACTE, sensée intégrer les enjeux sociétaux dans les stratégies d’entreprise, apparaît en l’état comme un leurre visant à améliorer l’image détériorée des entreprises dans l’opinion. La direction d’Orange utilise ce sujet dans sa stratégie de communication afin de masquer sa politique destructrice d’emplois et génératrice de mal-être au travail. Ce sont malheureusement les même choix que la direction semble vouloir poursuivre dans le plan stratégique 2020-2025 qu’elle vient de présenter.
Le procès a démontré l’importance d’une démocratie sociale à l’entreprise au plus près des salariés. C’est ce que la CGT porte à travers des représentants du personnel de proximité.
Ce sont les salariés qui font l’entreprise, qui sont au cœur du travail, ce sont eux qui créent toute la richesse et personne d’autre. Ils doivent à ce titre être au cœur des choix.

Lisez également le communiqué ci-joint « Le harcèlement moral institutionnalisé
enfin reconnu et condamné: Un jugement historique »

Lire la suite 

Pro/PME: PANORAMIX ça SUFFIX !!! Acte 2

La Direction doit prendre réellement en compte les avis des CHSCT et des Pilotes, faire une analyse sur les véritables Risques Psycho Sociaux générés par cet outil et apporter les mesures nécessaires de préventions.

Les utilisateurs de Panoramix demandent :
• De stopper son utilisation en revenant sur mercure en attendant que tous les dysfonctionnements soient réparés,
• De geler des items professionnels impactant négativement la PVC,
• De ne pas mettre en place la prise d’appel rétention sur tout le territoire.

(…)

Lire la suite

Crise sociale 2007/2010 à France Télécom : Orange met en place un fond d’indemnisation.

La direction d’Orange a décidé, à la demande des organisations syndicales dont la CGT, de mettre en place un fond d’indemnisations pour les salariés de l’entreprise et leurs ayants droits qui s’estiment victime d’un préjudice pendant la période dite « de la crise sociale » de 2007 à 2010 à France Télécom. Tout en sachant que les personnes qui auraient aussi eu des préjudices avant ou après la période 2007/2010 peuvent aussi saisir la commission d’indemnisation.

Qui peut saisir cette commission ?

Tous les salariés de France Télécom/ Orange encore en activité ou en retraite ou leurs ayants droits. C’est une démarche individuelle, les sollicitations collectives ne seront pas étudier.

Comment saisir cette commission ?

Chaque personne concernée peut saisir cette commission
-soit directement en allant sur le site : https://portailrh.sso.infra.ftgroup/comite-de-suivi-et-de-reparation1
-soit en en se faisant accompagné par une organisation syndicale via un Délégué Syndical Central.

(…)

En complément…

Lire la suite

Procès France Télécom : Quels enseignements pour le monde du travail ?

Après deux mois et demi de procès, de mai à juillet 2019, qui amis en exergue les pratiques managériales au sein de France Telecom, mais que l’on retrouve également dans d’autres entreprises pribliques ou privées, au nom de la rentabilité. En attendant le verdicte le 20 décembre prochain, voici le lien de l’émission réalisée par la Nouvelle Vie Ouvrière au Forum social de la Fête de l’Humanité 2019 : Quels enseignements tirer du procès France Télécom pour le monde du Travail ? Avec Maitre Cittadini (avocate de la CGT FAPT) et Christian Mathorel (Secrétaire Général de la CGT FAPT).

Lire la suite

Le 11 juillet 2019 le procès de France Telecom se termine

Le Procès qui fait suite à la « crise sociale de France Télécom » a débuté le 6 mai 2019 et se clôturera le 11 juillet 2019 auprès du Tribunal correctionnel de Paris.
Dix ans après les faits, les hauts dirigeants qui étaient aux commandes de France Telecom et l’entreprise entre 2005 et 2010 doivent répondre du chef d’inculpation de « harcèlement moral organisé ».
Après 10 ans de procédures, l’issue de cette affaire judicaire est très attendue par les parties civiles (notamment les victimes, les familles de victime, les associations et les organisations syndicales dont la CGT), mais également pour l’ensemble du personnel qui a vécu cette terrible période dans l’entreprise.  (…)

La CGT appelle à se rassembler ce jeudi 11 juillet 2019
sur le parvis du Tribunal de Grande Instance de Paris
entre 11h00 et 13h30
(Métro ligne 13, arrêt Porte de Clichy)

Lire la suite

LA CGT FAPT PROPOSE

Préambule : Ces repères revendicatifs ne sont pas un recueil de propositions mais un outil permettant aux salariés d’élaborer eux-mêmes leurs revendications dans les services avec leurs représentants CGT.

La CGT se bat pour une vie au travail qui permette à chaque salarié d’Orange de vivre dignement avec la reconnaissance, le bien-être comme éléments essentiels qui doivent être pris en compte par la direction.

À partir des besoins exprimés par les salariés, la CGT FAPT utilise toutes ces instances pour une véritable prise en compte par la direction pour répondre aux besoins exprimés :

Pour cela, la CGT FAPT propose :

  • L’arrêt des restructurations/fermetures de site,
  • La diminution de la charge de travail par l’embauche de personnels,
  • La reconnaissance des qualifications,
  • La prise en compte de l’évolution des métiers dans les qualifications
  • Des mesures corrigeant véritablement les inégalités salariales entre les femmes et les hommes,
  • Les 32h avec le maintien de salaire, grâce aux gains de productivité créés par la digitalisation afin améliorer les conditions de travail,
  • La ré-internalisation des activités sous-traitées et les emplois qui y sont liés,
  • La dépose des boitiers de géolocalisation des voitures Orange,
  • Le droit à la déconnexion,
  • Reconnaissance, prévention et réparation de la pénibilité pour l’ensemble des métiers,
  • Une formation de qualité pour tous,
  • Fixation du contingent d’heures supplémentaires et de leur niveau de rémunération sans dérogation défavorable par accord collectif,
  • Le respect de l’équilibre vie privée / vie professionnelle,
  • Le respect des données et de la vie privée des salariés,
  • L’ouverture de véritables négociations sur l’organisation du travail.

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange