ÉTABLISSEMENT TGI

Bulletin des élus CGT au CSE TGI - Septembre 2020

Pour cette séance du mois de septembre – qui s’est une nouvelle fois déroulé en téléréunion – le CSE a accueilli M Mickaël Trabbia, nouveau Directeur de TGI, qui remplace Mme Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, désormais Directrice Générale Adjointe en charge de l’Europe. Il y aura fait un passage éclair, mais promet de revenir régulièrement. Parmi les invités de marque, le Directeur de SOFRECOM qui passe donc sous la tutelle « fonctionnelle » de TGI. Au bout du bout, on verra bien qui va « manger » l’autre ?

Dans ce bulletin, nous nous interrogeons également avec vous sur cet étrange empressement à faire revenir les salariés sur site, et les freins mis au télétravail, dans un contexte où la pandémie entame sa « seconde vague » !

Il sera question également des sujets « Egalité Professionnelle » et « Bilan handicap 2019 ». Sur ces questions, plusieurs indicateurs nous alertent. La trajectoire prise n’est pas la bonne. Nous verrons aussi que doucement mais sûrement, des activités jusqu’alors effectuées à TGI sont « siphonnées » par DTSI.

Concernant vos « Activités Sociales et Culturelles », la CGT affirme une nouvelle fois qu’il ne sera pas possible, avec des moyens drastiquement réduits dans les nouveaux CSE, de maintenir le même niveau de prestations tant en qualité qu’en diversité.

Une excellente nouvelle malgré tout : A TGI, comme hier à IMTW, c’est de nouveau encore une fois la CGT qui « dégrippe » la situation du bureau du CSE, en acceptant les responsabilités de Trésorier et Trésorier Adjoint, ce qui outrepasse pourtant le mandat confié par les électeurs. Aussi, il serait souhaitable que lors des prochaines échéances électorales, le vote s’inspirât des compétences et de l’engagement de nos candidats CGT, plutôt que de la publicité et des promesses émaillant des professions de foi alléchantes.

Bonne lecture !

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE de TGI - Octobre 2020

Ce bulletin résume en deux pages, trois jours de réunion de notre CSE (les 28, 29 et 30 octobre), pendant lesquels se sont succédés : 3 projets immobiliers (Belfort, Meylan, St-Quentin en Yvelines) et 3 réorganisations à OLS, le tout émaillé d’annonces de la Direction relatives au « re-confinement »

Concernant la crise sanitaire, la CGT demande davantage de « souplesse » à la Direction. De même que nous demandions lors de la période de « dé confinement », plus de bienveillance pour accorder le télétravail aux collègues qui en faisaient la demande; de même aujourd’hui, nous invitons à une vigilance accrue sur la situation des personnes dont les conditions de logement sont pas ou peu compatibles avec le télétravail. La CGT veille également à ce que les salariés ne soient pas pénalisés sur la gestion de leurs congés.

Le rapport « Activités et Emplois » n’est pas de nature à nous rassurer sur le niveau de prise de conscience chez nos chers dirigeants, de l’importance de l’investissement en R&D pour l’avenir de l’entreprise. Quant à la 5G, nous craignons une forme de « fuite en avant », sans grande réflexion sur les usages qui en seront faits, ce qui nous conduirait à contredire les beaux principes de la « Responsabilité Sociale d’Entreprise » (RSE) et « notre raison d’être ».

Bonne lecture !

 

 

En complément…

Lire la suite

Bulletin des élu.e.s CGT au CSE TGI L’essentiel du CSE des 28, 29 et 30 oct 2020

Aménagement, déménagement, réorganisation et on recommence…et tout cela sous fond de crise sanitaire…

Projets immobiliers et réorganisations se sont succédé, avec 3 projets immobiliers (Belfort, Meylan, Saint-Quentin-en-Yvelines) et 3 réorganisations à OLS (ARSEC-DIESE-SRC-IVA, transfert de l’activité INES, transfert des activités CIS), le tout sur fond de « re-confinement » et d’annonces de la Direction.
Nous en sommes revenus au point de départ de la crise sanitaire. Le gouvernement et la Direction d’Orange ont refusé de voir venir la deuxième vague et ont contraint les salariés à revenir massivement, ajoutant des risques sur la santé de chacun. Aujourd’hui, l’évidence est patente et la Direction reprend des mesures autoritaires en fermant les sites, oubliant du même coup que les salariés ont une vie qui se décline d’abord dans la société.
Comment comprendre cette nouvelle poussée autoritaire et dirigiste alors que les écoles de nos enfants restent ouvertes et que nous devons les y emmener, qu’aucun dispositif complémentaire n’a été produit pour répondre aux situations de détresse des salariés ?
Dans l’attente de solutions sanitaires fiables, la CGT demande que l’autorisation de télétravail 5j/5 perdure jusqu’à la fin de la crise sanitaire pour les salariés qui le souhaitent et exige que cesse le mouvement de yoyo qui met en danger la santé non seulement physique mais aussi mentale des salariés.

La CGT a insisté sur 2 points :
-que les salariés qui sont dans des conditions difficiles à domicile (violences au sein du foyer, impacts psychologiques du confinement, conditions de travail dégradées pour certains, etc.) et qui en font la demande, soient autorisés à venir travailler sur site ;
-que soit étudiée la question du report des congés en 2021 pour permettre aux salariés de ne pas les perdre.
La Direction a promis de réfléchir à ces points. A suivre…

Le Comité National Restauration (CNR) prévoit de reconduire à compter du 30 octobre, les modalités de subventionnement des repas des salariés en télétravail :
-Pour les salariés non équipés d’une carte « titre restaurant dématérialisé » : versement d’une subvention « repas » sur bulletin de salaire.
-Pour les salariés équipés d’une carte « titre restaurant dématérialisé » : possibilité de commander autant de titres restaurant que de jours travaillés.

Côté ASC : les élus du CSE ont préféré attendre le mois de novembre avant d’engager des budgets pour des activités locales qui pourraient ne pas avoir lieu. A noter : l’offre de remboursement sur factures a été enrichie aux abonnements presse et billetterie loisirs

Egalement au sommaire:

-Les projets immobiliers

-Rapport d’activité et d’emplois

-Les projets de réorganisations d’OLS

-5g: ondes, usages, environnement..

Pour la CGT, l’incertitude sur le devenir industriel de la 5G dans la stratégie Orange en lien avec la question environnementale est une source d’inquiétudes fortes pour la société, mais aussi pour les salariés Orange confrontés dans la vie quotidienne aux interrogations légitimes de chacun.
La CGT a donc réclamé qu’une stratégie globale soit présentée aux élus et salariés, en lien avec ces problématiques des données et de l’impact sur l’environnement.

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE TGI (Juin 2020)

Ce numéro aborde la question du télétravail. Il est urgent d’ouvrir de nouvelles négociations à ce sujet, car la période récente a démontré l’obsolescence des accords en vigueur.

Il y est également question des réorganisations OLS qui ont fait l’objet d’une présentation devant le CSE.

Sans vouloir chercher des excuses aux trois premières organisations syndicales (CFE-CGC, CFDT, SUD) arrivées en tête aux élections, et qui se renvoient la « patate chaude » de responsabilités mal assumées, nous devons reconnaître que les difficultés de gouvernance du CSEE, ainsi que la laborieuse mise en route des ASC qui en découlent, trouvent leurs racines dans la mise en œuvre des « ordonnances Macron », qui s’accompagnent de sévères réductions de moyens et de modes de fonctionnement plus bureaucratiques sur le papier, et dégradés en réalité.

Dans la même veine, les CSSCT sont placés dans l’impossibilité de poursuivre le travail des défunts CHSCT, lesquels étaient beaucoup plus efficaces. Les CSSCT sont privés des informations qui leur sont nécessaires sur les dossiers Hygiène, Santé, Sécurité et Conditions de travail.

Enfin, nous nous étonnons à TGI, de la faiblesse des signalements en matière de HSVT (harcèlement, Sexisme et Violence au Travail), car ils sont sans commune mesure avec la moyenne nationale. De deux choses l’une : soit nous ne disposons pas de chiffres reflétant la réalité, soit TGI est un « monde merveilleux » !

Bonnes vacances !

En complément…

Lire la suite

Bulletin des élus CGT au CSE TGI de mai 2020

Au sommaire de ce bulletin très riche en informations, pêle-mêle la vie du CSE, les ASC, encore des réorganisations, encore des projets immobiliers(avec Openspaces pour mieux diffuser le Covid-19 ?), télétravail, PRA (plans de reprise d’activité)

Nous vivons une période étonnante ! Ainsi, hier, nous assistions les collègues à qui il était refusé leurs demandes de télétravail, même à caractère ponctuel, et aujourd’hui le télétravail est imposé à presque tous, même si les conditions de travail de certains sont très dégradées. Attention aussi à l’uberisation » de nos activités !

Bonne lecture !

En complément…

Lire la suite