ACTUALITÉS

Rémunération / Carrière

En direct des négociations salariales à Orange

Des négociations qui s’enlisent …

Avec l’annonce de résultats financiers de l’année 2017 (2,3 milliards de bénéfices), les salariés espèrent que la direction de l’entreprise redistribuera le fruit de leur travail en augmentant leur salaire.
Force est de constater qu’après 4 séances de négociations, la direction fait l’autruche et s’obstine à privilégier la finance au détriment de la reconnaissance du travail des salariés.

La pression de la CGT paie, la direction plie…

Sous la pression de l’unité syndicale, portée par la CGT, la direction d’Orange a fait machine arrière et a proposé des augmentations collectives de 1,3%. Cependant le budget dédié aux augmentations collectives est inférieur aux attentes des salariés.
De plus, nous avons obtenu que la direction prenne en charge le jour de carence pour les fonctionnaires.

Malgré les tentatives de division de la direction, la CGT maintient l’unité syndicale !

La CGT a réussi à maintenir l’unité syndicale que la direction a tenté en vain de casser. Excédé, l’ensemble des OS a décidé d’écourter la dernière séance et a demandé à la direction de revenir à la prochaine séance avec de nouvelles propositions d’augmentation pour tous.

Lire la suite

Le statut fonctionnaire

Fonctionnaires d’Orange  Toutes les raisons d’être en grève et de manifester le 22 mars !

Les organisations syndicales CGT, CFTC, CFE CGC, FA-FP, FO, FSU et SUD appellent à une journée nationale de grève et de manifestation le 22 mars, dans toute la fonction publique.

Les attaques frontales du gouvernement dans tous les domaines ont conduit d’autres professions à rejoindre le mouvement, les entreprises du secteur public comme l’énergie, les cheminots mais aussi les entreprises de la chimie, de la métallurgie etc …
Les attaques du gouvernement contre les fonctionnaires s’intensifient. L’objectif affiché est d’économiser 60 milliards d’euros. Les mesures du PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations) qui visaient à ajouter des échelons aux grilles indiciaires en 2018 sont repoussées. Le gel du point d’indice est de nouveau annoncé !
A Orange, près de la moitié des personnels sont fonctionnaires. La CGT se bat actuellement dans les NAO pour une amélioration des salaires pour tous les salariés, cependant la structure du salaire (grilles indiciaires) et le calcul des droits à la retraite sont différents entre les salariés de droit privé et les fonctionnaires. Cette situation nous oblige à porter des revendications salariales et de déroulement de carrières différentes pour les uns et pour les autres.

C’est pourquoi la CGT revendique :

Au niveau fonction publique :
● le dégel de la valeur du point d’indice et le rattrapage des pertes subies depuis des années
● la défense et la pérennisation du système de retraite et des statuts
● la revalorisation immédiate des grilles indiciaires
A Orange :
● Le passage systématique d’un grade à l’autre au bout d’un maximum de 15 ans d’ancienneté sans obligation de changement de poste.
● la renégociation de l’accord « reconnaissance des compétences et qualifications », pour qu’il soit une réelle avancée pour tous les personnels et pour que des mesures spécifiques soient prévues pour les fonctionnaires
● l’application immédiate des mesures PPCR

Fonctionnaires d’Orange : Défendez vos propres intérêts ! Soyez massivement en grève et dans la rue le 22 mars !

Lire la suite

Cadre

Flash Cadres 779 : L’égalité femmes-hommes pour un monde plus humain

Les cadres ne demandent pas l’aumône !
Au bout de trois séances et avant les deux derniè-res, force est de constater que les négociations salariales à Orange ne sont pas à la hauteur des enjeux.
Alors qu’en 2018 Orange se félicite des bons résul-tats 2017 obtenus par les salariés dont la producti-vité a augmenté de 5%, la direction s’entête à vou-loir faire moins qu’en 2017 pour les augmentations de salaires, en prenant en compte le différentiel d’inflation prévu entre 2017 et 2018.
Pour les cadres on maintient des augmentations minimales garanties de 360 € bruts/an, soit environ 20 € mensuels nets.
Quels remerciements de la direction aux cadres qui, jour après jour, mettent en oeuvre une politique décidée sans eux ! Elle donne ainsi 15 M€ de plus, tandis que les actionnaires se partagent 400 M€ supplémentaires !

La CGT signe pour l’égalité pro à Orange
Les négociations étaient mal parties (premier projet d’accord non signé), mais l’unité syndicale a contraint la Direction à les rouvrir, permettant des avancées et la signature par toutes les organisa-tions syndicales (OS) représentatives. Le dernier accord Égalité Professionnelle signé par la CGT date du 24 octobre 2007, mais la CGT a toujours été force de propositions (chaque accord comporte des avancées « labellisées » CGT !). Si des propo-sitions concrètes sur la promotion ont été portées par toutes les OS, la CGT a obtenu que la Direction s’engage sur un taux de féminisation des promo-tions en Dbis et E équivalent à celui des bandes source D et Dbis.
Mais la CGT ne signe pas de chèque en blanc ! et participera activement aux commissions de suivi nationale et locales. L’égalité professionnelle, nous avons tou·te·s à y gagner !

En complément…

Lire la suite

Le statut fonctionnaire

Pour une revalorisation immédiate des grilles indiciaires

Lors du conseil paritaire du 8 septembre 2016, la direction d’Orange, gestionnaire des carrières de ses agents fonctionnaires, proposait un planning d’application des mesures du PPCR (Parcours Professionnel, Carrières et Rémunération) à Orange. Après l’intégration des points, elle indiquait notamment l’application de la révision des grilles indiciaires pour le 1er janvier 2018. La décision du gouvernement de geler pour un an le PPCR permet à la direction de ne rien entreprendre.

En 2017, la CGT a demandé l’ouverture de négociations, ce que la direction a refusé.

Pourquoi faut-il négocier ?

● Parce que les fonctionnaires pour la plupart arrivent en fin de carrière et plafonnent au dernier indice depuis plusieurs années.
● Parce qu’à Orange la majorité des salariés qui prennent leur retraite sont des fonctionnaires. Pour qu’ils bénéficient de la revalorisation des grilles, et de quelques points supplémentaires pour la retraite c’est maintenant qu’elles doivent s’appliquer.
● Après plusieurs années de gel du point d’indice, débloqué insuffisamment par étape en 2016 puis 2017, la rémunération des fonctionnaires est de nouveau figée, alors que le coût de la vie augmente.
● Parce qu’il est nécessaire de procéder à un ajustement des grilles (indice et échelon)
● Parce que la situation de chaque catégorie doit être rapidement vue. Notamment pour la catégorie C, il faut une mesure pour la promotion de l’ensemble de ces salariés qui sont pour la plupart en fin de carrière. C’est plus que nécessaire.

Avec la CGT exigez l’ouverture de négociations pour l’application de la revalorisation des grilles indiciaires à Orange et l’arrêt du gel du point d’indice dans la fonction publique.

Faites-vous entendre dans l’action du 22 Mars prochain.

En complément…

Lire la suite

Cadre

Flash Cadres N°778 : Un mois de mars qui promet !

Orange et la GPEC
La Négociation sur la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC) est ouverte à Orange. Pour la CGT cette négociation ne doit pas être synonyme de gestion de la décroissance des effectifs. Transformation et nouveaux métiers, plan très haut débit, internalisation des activités, charge et qualité du travail, digitalisation et temps de travail, tous ces sujets ont pleinement leur place dans cette négociation au risque de devenir un simple accord de mise en oeuvre de la stratégie de la direction. Cette GPEC est aussi une opportunité, pour la direction, de tenir ses engagements en matière de recrutement des femmes sur l’ensemble des métiers. La CGT évalue les besoins immédiats à 5000 embauches réparties par bassin d’emploi afin de maintenir l’activité sur l’ensemble du territoire. La GPEC, une négociation signifiante pour chaque salarié·e !

Un pont trop loin
Un projet de regroupement pour fin 2020, sur le futur site d’Issy les Moulineaux (Bridge), des AE, du CSE de l’agence Pro et de l’agence PME, soit 1321 salariés répartis sur les sites parisiens : Anjou, Villette, Poncelet, Raspail, Ph. Auguste et Gutenberg, était, pour information, à l’ordre du jour du CE de la DO Ile de France le 25 janvier dernier. L’allongement du temps de transport pose question, car seul 26% des salariés verrait une diminution ou un temps inchangé. Pour les autres c’est en moyenne 17minutes supplémentaires et 40 minutes de plus pour 390 salariés. La direction se dit en réflexion pour les autres entités de Poncelet, Raspail et Danton. Quant aux salariés qui travaillent en IdF, hors Paris, la direction reste vague mais nous savons qu’un projet de déménagement est en cours pour plusieurs entités de Boissy. La CGT recueillera vos avis lors d’heures d’information.

En complément…

Lire la suite

PUBLICATIONS

Livrets

Septembre 2019

Édito: Cadres à Orange, rien n’est écrit d’avance !

Le 19 novembre, vont débuter les élections professionnelles à Orange. Ces élections revêtent un caractère particulier, car c’est la première mise en place du Comité Social d’Entreprise.

Il n’y aura plus qu’un seul vote : le CSE. Les membres élus désigneront ensuite les Représentants de Proximité (RP) sur les différents sites en tenant compte de la représentativité. Ils désigneront également les participants aux différentes commissions, dont la Santé et les Conditions de Travail.Si ces Instances Représentatives du Personnel changent tant sur la forme que sur le fond, la CGT, reste fidèle à ses valeurs et continuera de se battre avec vous, au quotidien, pour que vos revendications soient prises en compte auprès des directions.

Ainsi notre campagne revendicative sur les PPCR et la revalorisation des grilles indiciaires, s’inscrit dans les attentes de nos collègues fonctionnaires en termes de parcours professionnel et de revalorisation de leur rémunération. Notre campagne sur la reconnaissance, en lien avec ce que nous avons obtenu dans le cadre de l’accord salarial de 2019. Une grande majorité des salariés sont très mécontents de l’accord ARCQ. En cela nous nous démarquons des autres organisations syndicales qui ont signé cet accord. Pour autant nous avons gagné le doublement du budget permettant de régulariser la situation des salariés qui n’ont pas eu de promotion depuis plus de 10 ans, nous avons gagné 900 promotions supplémentaires dans le cadre du budget spécifique égalité Pro et enfin un complément au budget ARCQ (1 000 promotions en plus).

Au niveau du Groupe, nous avons une initiative mondiale sur l’emploi, la rémunération, la reconnaissance, les conditions de travail et l’arrêt des projets de restructuration/externalisation. Ce sont autant de sujets qui sont dans les préoccupations des salariés d’Orange et des entreprises sous-traitantes, dans les services en France comme à l’étranger. Dans l’accord mondial égalité professionnelle, nous avons gagné la suppression des écarts salariaux au plus tard en 2025, ainsi que la prise en compte des violences au quotidien et au travail.

Vous le constatez, dans chaque négociation, chaque instance IRP, la CGT est force de propositions. Que ce soit sur l’emploi et l’insertion des jeunes dans le cadre de l’accord intergénérationnel, le droit à la déconnexion ou encore sur la vision des gains de productivité dans l’accord numérique… Nous militons pour construire le numérique autrement afin qu’il soit synonyme de réels progrès sur le plan humain, économique, social, et environnemental, et ne détériore pas les conditions de vie et de travail.

Nous revendiquons la reconnaissance de notre professionnalisme afin d’exercer pleinement nos métiers et nos responsabilités, en prenant toute notre place dans la construction des orientations et des décisions, y compris dans la conception de projets alternatifs. Nous revendiquons, enfin, de manière interprofessionnelle un statut de l’encadrement qui reconnaisse l’expertise et la technicité, qui légitime son rôle au sein du collectif de travail et qui permette de tirer les grilles de salaires vers le haut.

Nous sommes actuellement en pleine bataille contre la réforme des retraites. Ce que nous portons permet de faire la différence avec les autres organisations : les citoyens et les salariés sont au coeur de nos préoccupations.

Voter CGT, c’est aussi avoir la volonté d’une autre répartition des richesses pour le progrès social !

 

Autres publications 

VIDÉOS

Animation CGT FAPT Salaire

Pourquoi faut-il augmenter les salaires? Contrairement aux idées reçus, il est possible de reconnaitre le travail des salariés. La CGT FATP fait des propositions.

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange