ACTUALITÉS

ASC / Restauration

Restauration collective mutualisée

RESTAURATION COLLECTIVE : QUELQUES PETITS RAPPELS !

En 2019, la mise en place des CSE a contraint la négociation d’un nouvel accord.
Ce nouvel accord avait pour objectif de maintenir une gestion mutualisée de la restauration. Il a été signé par toutes les organisations syndicales représentatives, sauf la CFE-CGC. Il correspond à notre volonté du maintien d’une restauration collective de qualité dans tous les restaurants, y compris ceux « économiquement fragiles ». Les gros restaurants finançant les petits. L’accord précédent était un accord délégataire qui confiait la gestion à l’entreprise, ce qui n’était pas sans poser des problèmes de transparence et de contrôle. N’oublions pas que la restauration fait pleinement partie des Activités Sociales et Culturelles !
Pour répondre à cette problématique, les Organisations Syndicales ont imaginé un tout autre système.
Dans le nouvel accord, ce sont les CSEE qui décident ! Tous les CSEE qui ont opté pour une restauration mutualisée ont voté pour leur représentant.
Les Organisations Syndicales signataires et les salariés alloués à la restauration préparent les dossiers afin que les budgets soient utilisés au mieux dans l’intérêt des salariés. Ces dossiers sont ensuite soumis aux représentants des CSEE qui entérinent ou non par leur vote !
Pour être au plus près du terrain, des comités de restauration se mettent progressivement en place dans chaque restaurant orange. Ils auront pour mission de faire remonter les problèmes de leur restaurant via leur représentant CSEE. Les comités de restauration seront composés d’un membre par organisation syndicale signataire et de 3 convives.

LA SITUATION DES SALARIÉS DE SCE ET D’OFS !

Les CSE de SCE et d’OFS ont refusé de mutualiser leur budget pour des raisons que nous ne partageons pas mais que nous respectons !
Les salariés de ces deux périmètres, du fait de ce choix, se retrouvent à payer un tarif externe variant selon les sites entre 17€ et 35€ (site de Lanester). En contrepartie ils bénéficient de la politique décidée par les élu-e-s CFE-CGC qui ont obtenu la majorité absolue sur ces deux CSE.

LES EFFETS DE LA CRISE SANITAIRE SUR LA RESTAURATION !
RESTAURATION COLLECTIVE RAPPELS !
Aujourd’hui, nous nous heurtons à un problème de taille. Le budget de la restauration ne permet pas de maintenir à la fois une restauration collective de qualité telle que nous la connaissons, et de verser une indemnité forfaitaire pour les salariés contraints par la crise sanitaire de travailler à domicile.

Les représentants des CSE ont cependant réussi à voter une prime panier, versée sur les salaires pour compenser la période de confinement. Leur volonté est bien sûr d’aller au-delà et de continuer à compenser le travail à domicile durant toute la crise sanitaire !
Cette situation inédite a conduit les organisations syndicales à demander à la direction d’Orange un budget complémentaire, permettant d’assurer tout à la fois une restauration collective, et une indemnité pour les salarié-e-s travaillant à domicile. Cette requête pourtant urgente était pour l’instant restée sans réponse !

RE-NÉGOCIATION DE L’ACCORD SUR LA RESTAURATION

Sous la pression de certains salariés de SCE et d’OFS, mécontents de la politique de restauration de leur CSE, l’entreprise a décidé de façon unilatérale de revoir l’accord. Nous ne comprenons pas cette position. C’est en toute conscience que les salariés de CSEE ont voté majoritairement pour les élu-e-s de la CFE-CGC qui n’ont jamais caché leur politique de restauration ! Orange doit respecter le choix des urnes ! Si les salariés de ces deux périmètres sont mécontents, ils doivent demander des comptes à leurs élus !
La CFE-CGC a déjà attaqué l’accord au tribunal. Elle a perdu en 1ère instance. L’entreprise et les organisations syndicales signataires sont ensemble allées défendre l’accord ! Pourquoi un tel revirement de la part de l’entreprise ! C’est incompréhensible !
La CGT refuse que les salariés des autres CSEE deviennent des otages !
Nous ne le dirons jamais assez, les CSEE de SCE et d’OFS peuvent mutualiser leur budget restauration à tout moment et ainsi mettre fin à tous les différends !
La CGT refusera de valider un avenant à l’accord qui permettrait à des CSE d’Orange, quels qu’ils soient, d’utiliser les restaurants mutualisés comme des prestataires de services. Nous sommes :
• Pour que tous les CSEE d’Orange aient la même politique tarifaire.
• Pour que les gros sites continuent de payer pour le maintien des plus petits !
• Pour que les titres restaurant restent attribués selon les modalités actuelles, donner le choix aux salariés entre les titres restaurant et la restauration collective conduirait à plus ou moins longs termes à la fermeture d’un grand nombre de restaurants.
• Contre le paiement dans la restauration collective avec des titres restaurant.
Pour résumé, nous sommes contre toutes les décisions qui pourraient mettre à mal la restauration collective et pour la solidarité entre tous les CSEE d’Orange.

CE QUE VOUS PROPOSE LA CGT ?

AIDEZ NOUS POUR QUE LA DIRECTION REVIENNE À LA RAISON
SIGNEZ NOTRE PÉTITION EN LIGNE POUR :

• L’octroi immédiat par l’entreprise d’un budget supplémentaire permettant le maintien de la restauration collective, et une indemnisation des personnels en travail à domicile, et ce, durant toute la période du Covid-19
• Pour le maintien et la défense de l’accord actuel sur la mutualisation de la restauration

Pour y parvenir, nous vous proposons de signer notre pétition en scannant le flash QR Code ou de cliquer sur le lien ci-dessous :
http://chng.it/jMz68yQN6M

ENSEMBLE DÉFENDONS LA RESTAURATION COLLECTIVE ET SOLIDAIRE !

En complément…

Lire la suite

Dialogue social

Accord Intéressement Orange SA 2024-2026

Après avoir obtenu l’amélioration des critères

La CGT prend ses responsabilités et signe l’accord triennal sur l’intéressement à Orange

Pour savoir ce qui va changer avec l’accord, téléchargez notre tract ou lisez l’article complet

 

Lire la suite

Mobilisations

Le 22 Mai - Décidons des modalités d'action sur les lieux de travail

Gagnons une autre répartition des richesses

Pour une information complète, téléchargez notre tract ou l’article complet ci-dessous.
Lire la suite

Mobilisations

SALAIRES : Information syndicale unitaire le 15 mai

Heure d’Information Syndicale
Mercredi 15 mai de 11 h à 12 h, par Teams.

Lien de connexion : https://bit.ly/4b0PbpF

Pour une information complète, télécharger le tract unitaire ci-dessous.

Lire la suite

Mobilisations

Assemblée Générale des actionnaires Orange le 22 mai

Toutes et tous en grève le 22 mai !

Lors des HIS d’unité syndicale, nous avons pris note de vos revendications et lancé une pétition unitaire pour élargir la mobilisation. Bien que nous soyons en période de vacances scolaires, cette pétition connaît un immense succès avec le soutien (à date) de plus de 13 814 salariés,

Impulsées par la CGT FAPT, toutes les Organisations Syndicales ont décidé d’amplifier la mobilisation en appelant à la grève le 22 mai.

Le choix de la date correspond à l’Assemblée Générale des actionnaires qui vont décider du partage des richesses créées. Il leur sera demandé de valider une augmentation du dividende de 0,72 euro au titre de l’exercice 2023 (payable en 2024 sachant qu’un acompte de 0,30 euro a été payé en 2023) pour atteindre 0,75 euro au titre de 2024 (payable en 2025) pour un budget supplémentaire de 80 millions d’euros. Dans le même temps, la direction entérine une perte de pouvoir d’achat avec une décision unilatérale d’un budget global de 90 millions d’euros.
Ce sont les salariés qui ont créé les richesses qui engraissent les actionnaires. C’est scandaleux !

Rassemblons-nous massivement !

  • A Paris, à 14h devant la salle Pleyel (lieu de l’AG des actionnaires).
  • En province, sur les grands sites.

Pour une information complète, téléchargez notre tract ci-dessous

 

Lire la suite

Les infos du CSEC Orange

Plan Schéma Directeur Immobilier Orange 2024

Adapter l’environnement de travail à l’humain, et non l’inverse.

La présentation de l’actualisation du Plan de Schéma Directeur de l’Immobilier (PSDI) aux élus du Comité Social Économique Central le 04 avril 2024 confirme le maintien voire l’accélération de la stratégie immobilière de réduction des surfaces de la direction. Fait plus grave, les salariés continueront à subir une dégradation de leurs conditions de travail et de l’équilibre vie privée-vie professionnelle.

Allons-nous laisser faire encore longtemps la direction d’Orange ?

Pour une information complète, téléchargez notre tract ci-dessous ou lisez l’article complet sur www.cgt-fapt.fr

Lire la suite

PUBLICATIONS

n°39 Septembre-novembre 2023

Autres publications 

VIDÉOS

En direct des NAO

Depuis le 29 février, seule la mobilisation peut faire bouger les lignes.

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange