ACTUALITÉS

Rémunération / Carrière

NAO SALAIRES ORANGE 2021 L’implication des salariés est urgente pour la réponse aux revendications

Un front commun
des organisations syndicales…
Les négociations salariales ont débuté le 05 mai, Le budget de 28 M d’euros proposé par l’entreprise à la deuxième réunion est le plus faible budget dans l’histoire de l’entreprise depuis que les NAO existent, alors que les résultats de l’entreprise sont exceptionnels. Orange a dégagé 5 Mds€ de bénéfice net en 2020 (2,8 Mds€ si on ne tient pas compte du produit fiscal). En parallèle, près de 2,4 Mds€ de dividendes auront été distribués aux actionnaires sur l’exercice 2020.
Les mesurettes proposées pour celles et ceux qui travaillent dur et dans des conditions difficiles sont inacceptables: 1% d’augmentation toutes mesures confondues contre 3% en 2019 dans l’accord salarial signé à l’unanimité par les Organisations Syndicales, soit une division par 3 en 2 ans !
Face au mépris de l’entreprise, les OS ont quitté la séance et suspendu les négociations sur l’emploi, l’intergénérationnel et les salaires dans l’attente d’une nouvelle proposition décente.

Tous ensemble, imposons à la direction qu’elle revienne à la table des négociations avec des budgets conséquents pour répondre à vos attentes exprimées lors de la consultation …

Un questionnaire est à votre disposition afin de connaitre vos attentes et vos besoins en matière de salaire. (questionnaire accessible depuis le tract à téléverser)
Vous êtes déjà plus de 2100 à vous être exprimé : 77 % d’entre vous estime ne pas être reconnu à leur juste valeur et les besoins suivants ont été identifiés par ordre de priorité :
• Un 13ème mois ;
• 8% d’augmentation de salaire en moyenne ;
• L’égalité salariale Femmes-Hommes ;
• Une promotion garantie tous les 7 ans en moyenne.

La CGT s’attachera à porter ces revendications dès la reprise des négociations salariales.
La CGT exige une redistribution juste
vers ceux qui créent les richesses :
les salariés.

Tous unis, exigeons des augmentations de salaires
et des promotions
qui répondent aux revendications des salariés.

 

Les salariés doiventse mobiliser …
Un front syndical s’est constitué avec l’ensemble des Organisations Syndicales, une pétition unitaire est à disposition afin que les salariés-es s’expriment dans cette situation inédite.
Initiée par La CGT, une unité syndicale a abouti à la création d’une pétition sur un socle commun.
Ne vous faites pas voler vos augmentations de salaires,
Signez massivement cette pétition pour obtenir votre juste rétribution ! (Pétition accessible depuis le tract à téléverser)

En complément…

Lire la suite

Communiqués de presse

Champagne pour les actionnaires !

L’Assemblée Générale des actionnaires d’Orange s’est tenue le 18 Mai dernier en visioconférence, situation sanitaire oblige. C’est sans surprise que l’Assemblée a voté une hausse record du dividende de 80% entre 2020 et 2021.C’est donc 90 centimes par action contre 50 centimes l’an passé que les actionnaires recevront, soit plus de 2,3 milliards d’euros.
Quelques jours auparavant, les salariés espagnols ont appris la mise en place d’un plan social qui va concerner 15% du personnel, soit près de 500 collègues. Après avoir largement participé à la low-costisation du marché espagnol ; la direction d’Orange en fait donc payer le prix fort a ceux qui pourtant n’y sont pour rien …
Evidemment cette annonce s’inscrit dans le programme de réduction de coût « scale-up », qui a vocation à détruire 500 millions d’euros de masse salariale sur la France, la Pologne et l’Espagne Cette annonce est à mettre en corolaire avec la politique du groupe sur la France où moins d’un emploi sur quatre devrait être remplacé, soit une perte de plus de 7000 emplois pour les 3 prochaines années.
Pourtant malgré la crise sanitaire, les résultats du groupe restent solides et la rentabilité de l’entreprise importante. Orange a dégagé plus de 5 milliards de résultats net cette année, et son taux d’Ebitdaal (marge brute) reste supérieur à 30%.
Voila donc le message envoyé aux salariés du groupe : champagne pour les actionnaires et ceinture pour le personnel. Le seul horizon proposé est un énième plan d’économies dont la première victime est l’emploi et la seconde, la vente des bijoux de famille avec un désengagement conséquent de nos cœurs de métier.
Bien loin de ses « engagements » en matière de RSE, le groupe participe partout ou il est présent à la paupérisation de ses activités et alimente la crise sociale qui se profile. A l’instar de nombreuses grandes entreprises, Orange profite du contexte pour accélérer ses réorganisations sans justification économique, si ce n’est la satisfaction des marchés.
Nul doute que la période qui s’ouvre doit nous amener à nous interroger sur la répartition de la valeur. La question de l’affrontement capital/travail est plus que jamais d’actualité au moment où, même aux Etats-Unis, des politique redistributives sont mises en place. Peut-on continuer dans ces logiques financières mortifères qui inexorablement nous envoient dans le mur ?
C’est tout l’enjeu des importantes négociations qui sont en cours à Orange, et qui concernent, à la fois, l’emploi et les salaires. C’est bien d’un changement de cap dont nous avons besoin où l’intérêt général primerait sur les intérêts particuliers et qui redistribuerait les profits à hauteur de l’engagement de tous les personnels. La CGT soutient les demandes des salariés, qui attendent de la reconnaissance de la part de l’entreprise.
C’est ce pourquoi milite La CGT dans toutes instances du groupe !

En complément…

Lire la suite

International

La CGT FAPT, solidaire avec les salariés d’Orange Espagne

Alors qu’Orange communique sur sa responsabilité sociale en cette période de crise sanitaire, nous avons été informés par voie de presse d’un nouveau plan de suppression d’emploi qui impacterait environ 15% du personnel d’Orange en Espagne. Cette annonce fait suite aux licenciements déjà réalisés en Angleterre et en République démocratique du Congo.
Pendant la crise sanitaire, l’ensemble du personnel d’Orange dans le monde a répondu présent afin de permettre aux usagers d’avoir accès aux différents moyens de télécommunication (fixe et mobile) et répondre aux besoins (accès à information, télémédecine, télétravail, l’école à la maison etc…). Dans le même temps, le résultat net d’Orange a bondi de 56,9% (soit 5,06 milliards d’euros).
Rien ne justifie ces suppressions d’emplois, bien au contraire, le groupe Orange doit mettre en œuvre une politique industrielle ambitieuse favorisant l’investissement productif, l’amélioration des conditions de travail et la création d’emplois dans le groupe. Il y a urgence à sortir de cette financiarisation de l’entreprise qui ne répond pas aux besoins des usagers et des salariés.
Dans le cadre de la mise en œuvre de son plan stratégique Engage 2025, la direction du groupe Orange poursuit son démantèlement de l’entreprise : externalisations, sous-traitance en cascade, dumping social, avec des conséquences sur le service rendu, l’emploi, l’investissement… Ces choix financiers sont à l’opposé des défis à relever pour garantir le droit à la communication. La crise sanitaire a conforté le rôle essentiel du secteur des télécommunications.
Dans ce contexte, la CGT FAPT apporte tout son soutien et sa solidarité aux travailleurs espagnols. Elle réaffirme sa volonté de construire avec l’ensemble des organisations syndicales et les salariés où Orange est implantée dans le monde, des alternatives pour le développement de l’emploi avec des garanties et des droits de haut niveau et les moyens nécessaires pour faire un travail de qualité qui répondent aux besoins des populations.
C’est tout le sens de l’engagement de la CGT FAPT, notamment dans le syndicalisme international.
La CGT FAPT réitère son soutien et sa solidarité aux travailleurs d’Orange Espagne et poursuivra la construction d’actions syndicales avec les représentants des CCOO et de l’UGT.

Signez la pétition de nos collègues Espagnols

Lire la suite

Vie au travail

AD: La roue de l'infortune .. des milliards d'euros, les salariés toujours perdants

1 année de «crise» COVID
Depuis mars 2020 les salariés doivent vivre quotidiennement avec de fortes contraintes dans leur
activité. Fermeture de leur boutique jusqu’à mi-mai/début Juin – réouverture sous haute
tension (effectif réduit, RDV clients limités, vigiles, masques/visières/nettoyages permanents des
espaces de travail…) – un été de souffrance sans renfort pour les congés, retour des objectifs
PVC, perte des vigiles … – 2nd confinement fin Octobre avec cette fois les boutiques ouvertes
mais sans reprendre les aménagements de la reprise mi-Mai (pas de vigile, pas de maintien de
PVC, de gros objectifs…) – une fin d’année sans renfort avec un fort flux et des objectifs
élevés (pression OrangeBank/MaisonProtégée).
BILAN : des salariés épuisés, peu reconnus mais un groupe Orange qui atteint ses
objectifs; seuls gagnants : les actionnaires !
Sentences pour les salariés :
une année 2021 sous le signe des réductions d’effectifs (-7500 salariés)
un Plan Schéma Directeur (PSD) historique qui annonce 31 fermetures de boutiques !

(…)

En complément…

Lire la suite

Rémunération / Carrière

Négociations Salariales Orange 2021 La CGT et les organisations syndicales suspendent les négociations

La direction est dans le mépris…
Lors de la première séance nous avions mis un terme à la négociation en intimant à la direction de revenir avec de meilleures intentions. Dès l’ouverture de la 2ème séance, la direction annonce qu’elle ne fera aucune nouvelle proposition mais qu’elle écoute nos doléances. Quel manque de respect !

Les syndicats sont en colères…
La CGT demande immédiatement une suspension de séance. Toutes les organisations syndicales s’accordent pour dire que la direction d’Orange est allée trop loin et qu’elle est irrespectueuse.

L’unité syndicale initiée par la CGT décide de suspendre toutes les négociations en cours…
Depuis le début des négociations, la CGT et l’ensemble des organisations syndicales dénoncent une attitude déloyale de la direction qui dès la deuxième séance conduit cette négociation dans une impasse. Face à ce mépris, les organisations syndicales créent un front commun et dans un courrier unitaire envoyé au directeur des ressources humaines du groupe Orange (ci-contre) décident de suspendre toutes les négociations en cours (Intergénérationnelle, GPEC et NAO) tant que la direction ne redonnera pas un caractère prioritaire à la NAO en revenant à la table des négociations avec de nouvelles intentions et un budget à la hauteur des attentes des salariés en termes de promotions, d’augmentation de salaires, et de pouvoir d’achat.

Les salariés doivent être respectés…
Orange a engrangé 5 milliards d’€ de bénéfices. C’est le fruit du travail des salariés. Ils doivent avoir leur juste part. La direction doit entendre la colère des salariés et de leur représentants et revenir à la table des négociations avec un budget conséquent pour notamment :
• des augmentations de salaires pour tous,
• promouvoir tous les salariés en attente d’une promotion depuis plus de 10 ans,
• régler définitivement toutes les inégalités salariales.

(…)

En complément…

Lire la suite

PUBLICATIONS

C'est @ nous

n°33 Mars 2022

Edito : La CGT FAPT Présente au CA Orange SA

Magali Vallée (de l’Agence Distribution Ouest) a été élue au second tour des élections du Conseil d’Administration du Groupe Orange dans le collège « employés/agents de maîtrise » avec son suppléant Jean-Pierre Pilesi (de l’Unité Intervention Occitanie). La CGT FAPT confirme son siège au Conseil d’Administration d’Orange avec 30,72% des voix et remercie vivement encore les syndiqué·e·s, les salarié·e·s qui se sont mobilisé·e·s lors de cette élection.

Au Conseil d’Administration, comme au quotidien dans les services, nous allons continuer de défendre une politique orientée vers : l’investissement productif, la R&D, l’environnement, la création d’emploi, la hausse des salaires, l’amélioration des conditions de travail, mais également des droits et garanties de l’ensemble des salarié·e·s et la ré-internalisation des activités et des emplois.

Une « lettre de l’Administratrice CGT » va être remise en place afin de communiquer les informations importantes auprès des
salarié·e·s et des syndiqué·e·s.
Le changement de gouvernance, avec la nomination d’une Directrice Générale au 4 avril Christel Heydemann, ne sera pas synonyme de changement de cap pour la CGT. Nous nous battrons pour une rupture complète avec la stratégie actuelle de financiarisation, de dumping social et de suppression de personnels.

Notre syndicat revendique qu’Orange redevienne une entreprise de télécom modèle qui offre aux usagers des services de qualité, disponibles et accessibles partout sur le territoire. Remettre l’humain et le social au cœur des priorités de l’entreprise est indispensable.

Autres publications 

VIDÉOS

En direct du CSEC extraordinaire du 12 juillet 2022

Texte de la vidéo :
Dès le début de la séance CSEC extraordinaire consacrée à la souffrance au travail et aux suicides, la direction d'Orange a reçu une délégation CGT FAPT en grève venue témoigner de ce que vivent les salariés au quotidien (les différentes prises de parole sont disponibles en ligne).
Lire plus sur Youtube : https://youtu.be/6SrNAV9qeiI

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange