ACTUALITÉS

Égalité professionnelle

L’Egalité s’écrit au quotidien!

La CGT a signé le 22 décembre dernier, l’« Accord portant sur l’Egalité Professionnelle entre les femmes et les hommes et l’équilibre vie privée-vie professionnelle au sein d’Orange SA 2022-2024 ».

La signature de La CGT est synonyme d’exigence et de responsabilité, c’est pourquoi nous avons négocié et obtenu des résultats, même si nous sommes conscient.e.s du chemin parcouru et de celui qu’il reste à faire. Dans ce contexte, cet accord est un outil mis à disposition de chacune et chacun, pour faire vivre l’Egalité Professionnelle.

La CGT portait, entre autres, les revendications suivantes :
Sortir l’Egalité de la diversité, car les femmes ne sont pas une diversité mais la moitié de l’humanité.
Reconduire les mesures gagnées dans les accords précédents (notamment la prise en charge financière des frais de garde des enfants, ou des personnes à charge pendant les périodes de formation et d’IRP), réaffirmer le temps convenu…etc.
Disposer d’une communication trimestrielle, afin de rappeler que l’égalité professionnelle n’est pas un « supplément d’âme » mais bien pris régulièrement en compte.
En matière de rémunération : Atteindre enfin l’égalité salariale (cf. Accord Monde), établir un seuil planché de 0,5% du budget de rattrapage salarial au moment des NAO, agir sur les parts variables qui, à Orange comme dans d’autres entreprises, creusent les inégalités, garantir que les budgets (y compris ceux de la promotion) seront intégralement consommés.
Sur les taux de féminisation et de recrutements : l’accord intergénérationnel cible les fonctions support, ce qui va mécaniquement faire baisser le taux de féminisation, d’où l’exigence de conserver un effectif au moins égal et pour ce faire de recruter en CDI à hauteur de 50%.
Pour la formation : garantir un délai de prévenance de 2 mois afin que chacun-e puisse s’organiser. Les bilans montrent toujours une différence d’heures de formation en défaveur des Femmes, déplacer les formateurs sur site afin que les Femmes puissent bénéficier de formation en présentielle.
Sur l’équilibre VPP et Parentalité : Transformer les « facilités de service » rentrée scolaire en ASA, après les congés de maternité ou d’accueil de l’enfant, possibilité de télétravail occasionnel pendant 3 mois après la reprise d’activité, afin de ne pas rajouter les transports à l’épuisement des nuits blanches des parents.
En matière de Santé, Prévention et Lutte contre les violences :
Remplacer la formation « résister au sexisme » où les Femmes passent de victimes à coupables. Demande d’ASA pour que les victimes puissent s’organiser dans leur quotidien.
Demande de formation pour lutter contre le sexisme et visa égalité pour en priorité les RH, managers, mais aussi les tuteurs et alternants. Dans le cadre des grandes écoles (type Mines-Télécoms) où les violences sexuelles seraient avérées, supprimer tous partenariats avec elles.

Ce que la CGT a gagné !

La reconduction des mesures du précédent accord avec notamment la réaffirmation du temps
convenu, la prise en charge financière des frais de garde d’enfants ou de personne à charge (sans obligation de résider au domicile) pendant les formations et les IRP, les mesures salariales pendant les congés liés à la parentalité etc.
La communication : elle était annuelle, elle passe à « a minima semestrielle »
La rémunération : L’engagement d’atteindre l’égalité salariale à échéance de l’accord. Réaffirmation d’un budget spécifique pour les 3 ans à venir. Pilotage renforcé de la mise en œuvre des budgets de correction. Le budget doit être intégralement consommé. Définition de plans d’actions pour les parts variables commerciales des AD et des Pro PME. Etude sur la PV du Marché Entreprise et la PV des USC. Un Pilotage renforcé au niveau national et local du budget de promotions des femmes. La Direction de la Rétribution accompagnera les Divisions afin d’identifier « les foyers » de promotions potentielles pour les femmes.
Taux de féminisation et recrutements : Engagement sur un taux de féminisation de l’effectif à 37,5%. Un taux de recrutement a minima à 36% se décomposant à 50% a minima pour l’ensemble des domaines métiers mais à 25% pour le domaine Innovation et Technologie (car très faible taux de féminisation dans les écoles et filières numérique et télécoms).
40% pour CDI issus des alternants, 50% pour CDI issus des CDD.
Formation : Prévenance d’un mois avant une formation supérieure ou égale à 2 jours. Une étude comparative sera menée sur le nombre d’heures de formation réalisées par les femmes et les hommes.
Equilibre VPP et Parentalité : Le congé de paternité est porté à 33 jours (28 jours dans la loi) avec maintien de la rémunération et garantie de part variable. Le droit à rompre un congé parental au profit d’un congé maternité est inscrit.
Le télétravail occasionnel est facilité pour les parents, après avis managérial, pendant les 6 premiers mois après la naissance ou l’accueil de l’enfant.
Une demi-journée (4h00) d’ASA fractionnable en heures est accordée aux parents pour la rentrée scolaire jusqu’aux 16 ans de l’enfant.
Santé, Prévention et Lutte contre les violences : 5 ASA fractionnables en demi-journée pourront être accordées aux victimes de violences conjugales sur demande du service social du travail. La formation « résister au sexisme » n’existe plus. Tuteurs et Alternants seront formés contre le sexisme et passeront le visa égalité ainsi que progressivement les RH et les managers. Des plans d’actions pour lutter contre le harcèlement et le sexisme doivent être mis en place dans les écoles partenaires concernées, auquel cas Orange prendra les mesures adéquates.

La signature de la CGT porte l’exigence d’une mise en application, sans faille, de cet accord qui est un point d’appui, pour que chacune et chacun contribue, à Orange SA, à faire vivre l’Egalité professionnelle !

En complément…

Lire la suite

Inter-générationnel

La CGT ne signe pas un accord discriminatoire !

Dans un contexte anxiogène de pandémie et d’accélération des projets de restructuration, la CGT ne cautionne pas cet accord intergénérationnel* 2022.
*signé par la CFDT, FO et SUD

Il consiste essentiellement à accélérer le dégraissage massif des effectifs avec des mesures d’accompagnement discriminatoires et moins-disantes. D’une part, il fait supporter les conséquences et les risques psychosociaux sur les salariés restants, de l’autre, il propose un nombre de recrutements externes très insuffisant et dédiés à 80% aux filiales.
Depuis 2009, la CGT négocie des accords intergénérationnels à Orange. Pour la première fois, cet accord est discriminant.

Vigilance pour les Fonctionnaires !

Attention, avant de vous décider à entrer dans le dispositif, vérifier bien votre nombre de trimestres servant au calcul de votre retraite et le nombre de trimestres servant à votre départ en retraite.

Le temps partiel induit par le TPS entrainera une baisse du montant de votre pension. Elle peut être compensée pour seulement 4 trimestres. Pour les autres trimestres manquants l’entreprise propose une prime loin de compenser la perte.

Avant de prendre votre décision faites calculer par l’entreprise le montant de votre pension sans TPS et le montant de votre pension si vous prenez un TPS.

N’oubliez pas : Les primes sont soumises à cotisations !

Il contribue à diviser les salariés :

  • Parce qu’il ne permet pas à tous d’avoir les mêmes choix;
  • Parce que les durées du temps de travail et du temps libéré deviennent différentes en fonction du poste occupé avec l’objectif de supprimer des emplois dans les fonctions supports et centrales (RH, managers, fonctions transverses, immobiliers, finances …) ;
  • Parce que les rémunérations du temps de travail et du temps libéré deviennent différentes et insuffisantes ;
  • Parce que le TPS mécénat ne sera plus rémunéré à 80%;
  • Parce que l’indemnisation est différente entre les salariés de droits privés et les fonctionnaires. La baisse du montant de la pension pour les fonctionnaires ne sera pas suffisamment compensée par l’indemnité compensatoire ;
  • Parce que les 8 000 recrutements annoncés sur 3 ans sont insuffisants. Ils ne combleront pas la baisse de l’effectif Orange SA de 15 381 personnes depuis 2019 soit une baisse de -17,7% ;
  • Parce que sur ces 8 000 embauches, 80% des recrutements (soit 6 400) sont affectés dans les filiales alors que la quasi-totalité des départs concernera la maison mère ;
  • Parce que le non-remplacement de tous les salariés sur le départ va générer une dégradation des conditions de travail et une surcharge d’activité pour les salariés qui restent et qui sont souvent déjà en souffrance ;
  • Parce que la direction veut aller vite en laissant aux salariés un an pour se décider à entrer dans le dispositif, entre le 1er janvier 2022 et le 1er janvier 2023. La CGT redoute le retour aux pressions pour que les salariés ciblés intègrent le dispositif ;
  • Parce que la direction refuse de transformer les 3 500 contrats d’alternants en CDI à terme.

La CGT a exigé et continuera d’exiger à vos côtés:

  • Un TPS 3 ans et 5 ans rémunéré à 75 % minimum ainsi qu’un TPS mécénat rémunéré à 80%
  • Pour un départ une embauche à minima
  • Une indemnité financière compensant à 100% la perte de pension de retraite des fonctionnaires
  • L’arrêt du démantèlement de l’entreprise et la ré-internalisation des activités et des emplois associés
  • L’arrêt du plan d’économie « Scale Up » qui s’appuie essentiellement sur la baisse de masse salariale (500 m€)
  • Un plan de recrutements ambitieux et le remplacement de chaque départ par au moins une embauche
  • La réduction du temps de travail à 32h qui fait suite aux gains de productivité dus, entre autres, à la digitalisation
  • Une meilleure répartition des richesses produites par les personnels dans les salaires, l‘emploi et l’amélioration des conditions de travail
  • Un plan d’urgence pour la recherche et développement qui garantira la pérennité de l’entreprise et permettra de découvrir des leviers de croissance au lieu d’enchainer des plans d’économie basés sur les suppressions d’emploi

L’arrêt du versement des dividendes qui fragilisent l’entreprise et sapent ses investissements

D’ores et déjà, décidons collectivement des conditions de la mobilisation pour la journée d’action du 27 janvier

 

En complément…

Lire la suite

Rémunération / Carrière

Baisse du pouvoir d’achat des salariés : Merci patron !

Orange préfère «scale uper» le pouvoir d’achat des salariés en 2021…
La direction prétexte l’interruption de mandat du PDG pour revenir sur un engagement fait lors de la première multilatérale du 22 novembre. Elle avait accepté notre demande d’une mesure de rattrapage de pouvoir d’achat par une augmentation de salaire pour compenser la hausse de l’inflation qui frôle les 3 %.

Dès le début de la deuxième multilatérale et contre toute attente, la direction décide d’octroyer une prime Macron de 200 € sous conditions et défiscalisée sachant qu’elle pouvait verser jusqu’à 1 000 € de prime pour les salaires jusqu’à 3 fois le SMIC.
Pour la CGT, cette prime ne compense pas la perte de pouvoir d’achat des salariés liée au coût de la vie. Aujourd’hui à 2,8 %, la hausse de l’inflation va se poursuivre. Il est inadmissible que les augmentations collectives de salaires en 2021 restent à 0,9 % en moyenne.

Des miettes pour les salariés…
Cette prime one shot défiscalisée concerne seulement les salariés dont les SGB sont inférieurs à 40 000 € hors parts variables, participation et intéressement et sur une base temps plein pour soi-disant.
Elle s’adresse à environ 35 000 bénéficiaires pour un « coût », dixit le DRH Groupe, de 7 à 8 M€ soit 0,2% de la masse salariale.
Le versement s’effectuera en janvier 2022 et sera comptabilisée sur le budget 2021.

Le PDG quitte Orange sur une promesse non tenue !
Pour la CGT et les salariés, la fin de la mandature du PDG est manquée. La direction explique que c’est pour laisser toutes les marges de manœuvre à la future équipe dirigeante pour l’année 2022.

Encore des promesses ! Les salariés d’Orange ne croient plus au père Noël…
Quel manque de respect pour les salariés ! La direction nous renvoie à la prochaine négociation NAO 2022 sans apporter aucune garantie d’une prise en compte du manque à gagner en 2021. La prochaine NAO démarrera fin janvier 2022.

Même si la CGT rappelle que cette décision est unilatérale, elle revendique avec les salariés
• Une augmentation de salaires de 3 % minimum pour l’ensemble des salariés afin de compenser leur perte de pouvoir d’achat,
• Une prime de 1 000 € pour tous,
• Un budget aussi conséquent que celui de l’intergénérationnel de 2,3 Mds€ pour mettre fin aux écarts salariaux entre les femmes et les hommes et promouvoir les 20 000 salariés en attentes de promotion depuis plus de 10 ans.

Pour la CGT, la question du pouvoir d’achat c’est avant tout une question de salaire !
Il y a une multiplication de luttes gagnantes dans les entreprises. Les salariés arrachent des augmentations de salaires comme 4 % chez Leroy Merlin et VFD, 2,25 % chez Labeyrie,2.2% chez Auchan…

Tous ensemble à Orange, Mobilisons –nous le 27 janvier 2022

Réclamons nos augmentations de salaires !!!

En complément…

Lire la suite

Actions

La CGT FAPT confirme son siège au Conseil d’Administration

2nd tour des élections du Conseil d’Administration du Groupe Orange:
Les salariés du collège « employés/agents de maîtrise » élisent la liste CGT FAPT, amplifiant les résultats du 1er tour (+1,71 point)

La CGT FAPT confirme son siège au Conseil d’Administration d’Orange avec 30,72% de voix. Ce résultat est supérieur à celui du 1er tour (+1,71 point).

La CGT FAPT remercie l’ensemble des salariés qui ont placé leur confiance dans les listes CGT pour les représenter au sein du Conseil d’Administration du groupe Orange. C’est aussi le résultat de l’engagement des syndiqués mobilisés sur l’ensemble du territoire.

Ce résultat intervient au lendemain de la démission du Président Directeur Général. Il est un message envoyé aux futurs dirigeants qui seraient tentés de poursuivre et amplifier la stratégie purement financière, néfaste pour les salariés et l’avenir de notre entreprise.

Au Conseil d’Administration comme au quotidien dans les services, la CGT FAPT continuera de défendre une politique industrielle orientée vers : l’investissement productif, la R&D, l’environnement, l’emploi, les salaires et rémunérations, l’amélioration des conditions de travail, mais également des droits et garanties de l’ensemble des salariés et la ré-internalisation des activités et des emplois…

La CGT FAPT appelle d’ores et déjà les salariés à être vigilants et à se mobiliser pour une autre répartition des richesses et la réponse aux besoins des salariés et de la population.

Cet article est lié à l'action : « Élections Conseil d'Administration 2021 »

En complément…

Lire la suite

Actions

2ème tour élections CA Employés-Maîtrise: Continuez à faire confiance à la CGT

Depuis la présence d’administrateurs salariés, vous avez toujours voté CGT pour vous représenter au Conseil d’Administration du groupe Orange.
De la position des membres du CA découleront les décisions dans les services (recrutements, investissements, rémunérations, réorganisations …).
Continuer de nous faire confiance, c’est continuer de faire entendre votre voix

La CGT au CA, une présence indispensable qui permet :
D’interpeller la direction sur les problèmes rencontrés dans les services afin de sortir de l’analyse purement financière du CA et de porter les attentes et les besoins du personnel.
D’interpeller l’État, premier actionnaire, sur les choix stratégiques et financiers du groupe Orange.

De porter des propositions alternatives pour redistribuer les richesses en faveur des salariés, de l’emploi et d’une politique industrielle ambitieuse.
D’exiger de nouveaux droits comme par exemple le droit de veto suspensif sur les décisions stratégiques qui impactent le personnel.
D’être informés via la publication d’une lettre régulière des élus CGT au CA ainsi que des communiqués réguliers.

La CGT continuera de combattre la logique financière qui privilégie les dividendes, le recours à la sous-traitance, les réorganisations et met en péril l’avenir des salariés du Groupe.
Voter pour la CGT, c’est travailler pour la pérennité de l’entreprise en orientant les investissements vers des emplois stables et qualifiés, les salaires, les réseaux et les projets structurants, une R&D tournée vers le développement durable pour faire face aux problématiques environnementales.

Voter CGT, c’est voter pour des élus qui défendent résolument l’avenir de l’entreprise et les intérêts de tous les salariés

Cet article est lié à l'action : « Élections Conseil d'Administration 2021 »

En complément…

Lire la suite

PUBLICATIONS

n°35 Novembre 2022

Ne laissez personne choisir pour vous, votez !

 

Tous les 4 ans, vous êtes invités à élire vos représentants aux CAP et CCP. Ils vont devoir siéger aux commissions administratives paritaires (CAP) pour les fonctionnaires et aux commissions consultatives paritaires (CCP) pour les contractuels. Des élections du même type auront lieu au même moment dans toute la Fonction Publique. À Orange, elles se dérouleront du 5 décembre 2022 à 14h jusqu’au 8 décembre 2022 à 17h. Elles auront lieu uniquement par voie électronique.

Tous les salariés d’Orange vont pouvoir voter. Les personnes dont le départ en Temps Partiel Senior (TPS), en temps libéré ou en mécénat de compétences est programmé avant la date des élections doivent demander à leur manager ou RRH de proximité de maintenir leur accès réseau et de conserver leur e-mail professionnel. Les personnes en TPS libéré peuvent également voter. S’ils ne disposent plus de leur e-mail professionnel, ils devront répondre au courrier de l’entreprise envoyé la semaine du 3 octobre afin de préciser sur quelle adresse mail ils désirent que leur matériel de vote leur soit adressé.

Ce C’est@nous spécial élections est l’occasion de vous rappeler le rôle des élus et l’importance de participer au scrutin pour chacune et chacun de vous. Le rôle des élus CAP/CCP a toute son importance au sein d’Orange. En cas de litige dans beaucoup d’entreprises, les salariés ont pour seul recours les prud’hommes.

Du 5 au 8 décembre faites vivre vos instances !

Votez massivement pour les listes CGT !

Autres publications 

VIDÉOS

Elections CAP CCP 2022

Du 05 au 08 décembre 2022, votons CGT

Voir notre chaîne YouTube

BULLETIN DE CONTACT ADHÉSION

Vous souhaitez nous contacter
pour adhérer
à la CGT Fapt Orange

Contacter la CGT
Fapt Orange